Notes des critiques – 2018

Compilations des notes de mes critiques sorties en 2018 sur mes blogs

Ceci est une compilation de toutes les notes que j’ai pu donner à des œuvres dans mes critiques en 2018. Les liens vers les critiques en question sont présents dans les titres des œuvres concernées. Toutes ces notes peuvent également être trouvées sur la page Notes des critiques. Dans le cas où cette page finirait par être trop remplie, les notes en seront retirées et pourront toujours être trouvées sur cet article. Des sondages sont également mis à disposition afin que vous puissiez donner votre avis sur les œuvres que j’ai critiquées. En bonus, les notes et les condensés des points positifs et points négatifs issus des critiques sorties sur Le Royaume de Mortamon sont également disponibles dans cet article ainsi que les liens vers celles-ci.

 

Jeux de plates-formes :

 

Rayman :

Rayman (Jaguar) (estimation) :

Graphismes : 20 / 20

Bande sonore : 19,25 / 20

Scénario : /

Durée de vie : 14,75 / 20

Gameplay : 18,75 / 20

Total : 18,25 / 20

 

Rayman (PlayStation) :

Graphismes : 19,25 / 20

Bande sonore : 18,75 / 20

Scénario : /

Durée de vie : 14,5  / 20

Gameplay : 18,5 / 20

Total : 18 / 20

 

Rayman (Saturn) :

Graphismes : 19,5 / 20

Bande sonore : 18,5 / 20

Scénario : /

Durée de vie : 14,5 / 20

Gameplay : 18,5 / 20

Total : 18 / 20

Continuer à lire … « Notes des critiques – 2018 »

Anecdotes 251 à 300 – Blogs et autres

251 à 300 anecdotes sur mes blogs et mes divers contenus

Attention, ces anecdotes révèlent les contenus de certaines de mes créations, ne les lisez pas si vous n’avez pas d’abord lu les contenus liés.

Lien vers les anecdotes précédentes :

Anecdotes 201 à 250 – Blogs et autres


Anecdotes sur les critiques (suite) :

Worms (1ère génération) – Mini-Critique :

Worms (Saturn - Intérieur de la boîte)

Anecdote n° 251 : La légende de l’image du titre du jeu reprend l’une des phrases les plus connues de la saga Worms (« In coming! »).

Anecdote n° 252 : La légende de la seconde image de l’intro du jeu fait référence à la plus célèbre citation de Duke Nukem (« It’s time to kick ass and chew bubblegum, and I’m all outta gum »). Cette phrase est issue du jeu Duke Nukem 3D, mais elle apparut pour la première fois dans le film Invasion Los Angeles.

Anecdote n° 253 : La légende de l’image de l’écran titre du jeu fait référence à la célèbre phrase « War never changes » apparaissant dans l’introduction d’un bon nombre de jeux de la saga Fallout.

Anecdote n° 254 : La légende de l’image de Mars parodie les fameuses phrases « DOOM dans ton lit ! », et « DOOM dans tes chiottes ! » tirées de la vidéo de Benzaie sur la Nvidia Shield.

Anecdote n° 255 : La légende de l’image où l’on voit un ver nommé « Phillip » caché dans une carcasse de voiture fait référence à la scène la plus célèbre du film Hitman le Cobra, et particulièrement à sa réplique la plus connue (« Philippe ! Je sais où tu te caches ! Viens ici que je te bute, enculé ! »). Le plus amusant est que l’apparition de ce ver doté de ce nom dans les restes de la voiture n’était qu’une pure coïncidence. C’est donc grâce au hasard que j’ai pu sortir cette référence.

Anecdote n° 256 : La légende de l’image où l’on voit le ver nommé « Adolf Hitler » sur le point de se faire pousser dans un trou fait une référence discrète au film La Chute, en plus de faire un jeu de mots sur la prononciation du mot Führer.

Anecdote n° 257 : La légende de l’image où l’on voit mon ver au nom de Marty sur le point de se faire bombarder fait référence à la plus célèbre expression du Doc des films Retour vers le Futur (« Nom de Zeus, Marty ! »). Cela va en plus très bien avec le fait que Marty McQuinn et Marty McFly ont presque le même nom.

Anecdote n° 258 : La légende de l’image de la jaquette de la version Game Boy du jeu fait référence à la tendance d’Electronic Arts de mettre leur gros logo un peu partout dans leurs jeux, que ce soit sur les jaquettes ou dans les jeux eux-mêmes.

Anecdote n° 259 : La légende de l’image de la jaquette de la version Mega Drive parodie le vieux slogan publicitaire de Sega (« SEGA c’est plus fort que toi ! ») en le mélangeant au slogan de l’écran titre des versions SNES et Mega Drive du jeu.

Continuer à lire … « Anecdotes 251 à 300 – Blogs et autres »

Anecdotes 201 à 250 – Blogs et autres

201 à 250 anecdotes sur mes blogs et mes divers contenus

Attention, ces anecdotes révèlent les contenus de certaines de mes créations, ne les lisez pas si vous n’avez pas d’abord lu les contenus liés.

Lien vers les anecdotes précédentes :

Anecdotes 151 à 200 – Blogs et autres


Anecdotes sur les critiques (suite) :

MortaCritique – TimeSplitters :

Anecdote n° 201 : La MortaCritique de TimeSplitters fut ma première critique à ne pas utiliser d’images. Cela est néanmoins temporaire.

Command & Conquer – Critique :

command & conquer

Anecdote n° 202 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu développé par Westwood Studios.

Anecdote n° 203 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu publié par Virgin Interactive.

Anecdote n° 204 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’extensions.

Anecdote n° 205 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu de stratégie en temps réel.

Anecdote n° 206 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu sorti en 1996, à travers les portages sur Macintosh, Saturn et PlayStation, et à travers Command & Conquer Opérations Survie.

Anecdote n° 207 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu sorti en 2006, à travers la compilation Command & Conquer The First Decade.

Anecdote n° 208 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu sorti en 2007, à travers la compilation Command & Conquer Saga.

Anecdote n° 209 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu sorti en 2012, à travers la compilation Command & Conquer The Ultimate Collection.

Anecdote n° 210 : La critique de Command & Conquer fut ma première à parler d’un jeu sorti sur Nintendo 64, à travers le portage du jeu sur celle-ci.

Continuer à lire … « Anecdotes 201 à 250 – Blogs et autres »

Worms (1ère génération) – Mini-Critique

Mini-Critique du premier Worms, Reinforcements, United, et The Directors Cut

Attention, si vous préférez découvrir l’intégralité du contenu du jeu par vous-même il vous est fortement recommandé de jouer au jeu en question en entier avant de lire cette critique. Si vous souhaitez tout de même connaître les notes attribuées au jeu, vous pouvez les voir ici : Notes des critiques.

Lien vers l’article du lancement des critiques de jeux vidéos


Capture d_écran (523)
« In coming ! »

Worms ! Encore un des jeux de mon enfance avec Command & Conquer et Rayman ! Worms est un jeu de stratégie au tour par tour et est sûrement le jeu le plus connu du genre du jeu vidéo d’artillerie, pour celles et ceux qui ne connaissent pas le principe consiste à éliminer un adversaire en choisissant une trajectoire correcte pour l’atteindre avec un projectile, Worms reprend ces genres avec des vers de terre lourdement armés ! Ce premier Worms est sorti en 1995… eh oui, c’est le troisième jeu dont je parle à être sorti en 1995, étrangement beaucoup de mes tout premiers jeux sont sortis durant cette même année ! Le jeu est développé par Team17 et publié par Ocean.

Continuer à lire … « Worms (1ère génération) – Mini-Critique »