Anecdotes 151 à 200 – Blogs et autres

151 à 200 anecdotes sur mes blogs et mes divers contenus

Attention, ces anecdotes révèlent les contenus de certaines de mes créations, ne les lisez pas si vous n’avez pas d’abord lu les contenus liés.

Lien vers les anecdotes précédentes :

Anecdotes 101 à 150 – Blogs et autres


Anecdotes sur les critiques (suite) :

Rayman :

rayman (playstation)

Anecdote n° 151 : La blague dans la légende de l’image de Michel Ancel fait référence à la marque Ancel portant le même nom que lui.

Anecdote n° 152 : La légende de l’image de l’explosion déclenchée par Mr. Dark fait référence à Nuclear Gandhi, un mème concernant l’incarnation vidéoludique de Gandhi dans la saga de jeux Civilization. Dans cette saga, Gandhi est effectivement très réputé pour sa grande agressivité originellement causée par un bug dans les premiers jeux, mais qui fut reprise dans les jeux suivants en guise de blague de la part des développeurs. Cette hostilité exagérée poussait Gandhi à très souvent recourir à la bombe atomique, d’où le surnom de Nuclear Gandhi.

Anecdote n° 153 : La légende de l’image où l’on voit Rayman obtenir des tings produisant une certaine mélodie est évidemment en référence à la célèbre chanson Au clair de la lune. C’est d’ailleurs cette musique qui est imitée par les bruitages des tings à ce moment dans le jeu.

Anecdote n° 154 : La légende de l’image du Double Power fait référence à la version anglaise de l’hymne de la Team Rocket dans la série télévisée Pokémon.

Anecdote n° 155 : La légende de l’image où l’on voit Rayman faire l’hélicoptère avec ses cheveux contient une référence à l’hélicobite, qui est… presque exactement ce que son nom suggère.

Anecdote n° 156 : La légende de l’image où l’on voit Rayman se faire attaquer par un poisson à dents est une référence au mème des flashbacks de guerre. Et plus particulièrement à la guerre du Vietnam souvent utilisée dans ce mème.

Anecdote n° 157 : La légende de l’image où l’on voit Rayman pourchassé par Mr. Stone parodie le surnom du yéti, l’abominable homme des neiges.

Anecdote n° 158 : La légende de l’image où l’on voit Mr. Stone vaincu fait référence au mème des trollfaces. Effectivement, Mr. Stone à une tête très semblable aux trollfaces lors de ce bref moment dans le jeu.

Anecdote n° 159 : La légende de l’image où l’on voit Rayman éviter les cocottes de Space Mama fait référence aux cocottes de la saga The Legend of Zelda. Cocottes célèbres pour le danger qu’elles représentent une fois provoquées.

Continuer à lire … « Anecdotes 151 à 200 – Blogs et autres »

TimeSplitters – Critique

Review du premier TimeSplitters

Attention, si vous préférez découvrir l’intégralité du contenu du jeu par vous-même il vous est fortement recommandé de jouer au jeu en question en entier avant de lire cette critique. Si vous souhaitez tout de même connaître les notes attribuées au jeu, vous pouvez les voir ici : Notes des critiques.

Lien vers l’article du lancement des critiques de jeux vidéos


Salut à tous ! Aujourd’hui, on va parler d’un jeu d’une excellente saga un peu trop oubliée : j’ai nommé TimeSplitters ! Une très bonne saga de FPS (First Person Shooter, soit Jeu de tir à la Première Personne) sur consoles qui a presque sombré dans l’oubli ! Et c’est là que les PCistes se disent : « Quoi !? Un bon FPS sur consoles !? Mais c’est impossible ! » Et pourtant si ! Bien que le combo clavier + souris soit le mieux possible pour du FPS, ça n’empêche pas toujours aux FPS sur consoles d’être très bon ! Allez, « It’s time to split ! »

Le début d’une excellente saga.*

TimeSplitters :

TimeSplitters ! Développé par Free Radical Design (actuellement connu sous le nom de Crytek UK) et édité par Eidos Interactive, sorti en 2000 exclusivement sur PlayStation 2. Le jeu est donc un des jeux du lancement de la console.

En parlant de la PS2, TimeSplitters fait parti de ces jeux qui ont été sur un Compact Disc et non pas sur DVD ROM comme la majorité des jeux PS2. C’était à l’époque où l’on n’avait pas encore assez confiance dans les DVD qui coûtaient également bien plus cher. Du coup, c’est nous qui subissons, car les Disques Compacts sont moins performants, et la PS2 produit un bruit de fou quand un de ces disques tourne dedans. Le pire est sur la PS2 Slim qui se met à vibrer comme un moteur quand un de ces maudits disques bleus se retrouve dedans. Ceux qui ont grandi avec la PS2 ont aussi dû constater que ces disques avaient tendance à ne plus fonctionner bien plus souvent que les disques habituels. En effet, ils sont généralement plus durs à lire pour la console.

Continuer à lire … « TimeSplitters – Critique »