Fallen Princess – Mini-Critique

Mini-critique sur le jeu Fallen Princess

Attention, ce jeu n’existe plus et vous ne pouvez donc pas vous faire spoiler dans cette critique à moins que vous ne soyez un voyageur temporel. Dans cette dernière possibilité des plus improbables, veuillez remonter le temps en 2017 ou au début de 2018 pour découvrir l’intégralité du jeu avant de lire cette review. Si vous souhaitez malgré tout connaître les notes attribuées au jeu, vous pouvez les voir ici : Notes des critiques. Merci, et profitez de votre voyage vers le passé pour aller me chercher des jeux et des consoles rétro. C’est que ça coûte vraiment cher maintenant ces trucs !

Lien vers la version alternative de cette critique sur Le Royaume de Mortamon


Fallen Princess - Icône
L’icône du jeu.

Salut !… Euh, bonjour !… Non… pas bonjour ! Ça ne marche pas s’ils lisent la nuit !… Euh… Bonsoir !… Non, ça ne marche pas non plus du coup… Euh…

Devilia : « Mais qu’est-ce que tu fous !? »

Mortamon Y. : « Je sais pas quoi faire comme intro… J’ai déjà un peu tout essayé… »

Devilia : « Boh, t’as qu’à faire un truc qui accroche bien ! Un truc qui parle bien aux joueurs ! »

Mortamon Y. : « D’accord… Salut les gameuses et les gameurs ! Et bienvenue dans le fond de la critique ! Aujourd’hui, tous –… »

Devilia : « Non, mais là, c’est carrément du plagiat ! Recommence ! »

Mortamon Y. : « Bon, OK… Salut les geeks ! Quoi de neuf dans les jeux vidéos ? On va voir ça tout de suite ! –… »

Devilia : « C’est encore du plagiat ! Là, c’est comme SLG ! »

Mortamon Y. : « Oh ! Sérieux ! Toutes les intros possibles sont prises sur Internet !? Bon… »

Buenos morning les homards humanoïdes de Pluton de câlisse ! Au jour d’aujourd’hui du 17 février 2020 de maintenant du présent, on va parler de Fallen Princess ! Un jeu mobile sur mobile pour mobile qui a été perdu définitivement telle la dignité de Manuel Valls et dont les habitants de la planète Terre se souviennent presque aussi bien de son existence que celle de la PlayStation Vita !… C’est bon comme ça ?

Devilia : « … Écoute… on s’en fout… commence la critique… »

Fallen Princess ! Un jeu de rôle au modèle free-to-play sorti en 2017 sur Android et sur iPhone et qui a été développé par Ambition ! Ce jeu n’est actuellement plus jouable puisqu’il était un jeu en ligne et que ses serveurs ont été fermés (lors du 24 mai 2018) après à peine une année d’existence sans que la moindre explication soit donnée !… Je vous laisse imaginer le bonheur pour les personnes qui ont investi de l’argent dans les micro-transactions de ce jeu !

D4rkMordsTaMort69 : « Wessheuh !? Cé koa ce bordèle !? Le zeu il marze plu !!! Rembourssez les mil eurôts que jé dépensay bande 2 sales voleurs !!!!!!!!!!!!!! »

DevilEA : « Désolé, mais c’était dans les conditions d’utilisation que vous avez acceptées ! Il n’y a pas de possibilité de vous faire rembourser ! Quel dommage ! » ¯_(ツ)_/¯ >:)

Oui, on peut donc dire que les développeurs ont pris l’argent et se sont barrés avec !… Avant même que le jeu soit fini !… C’est une forme de vol légal, oui…

Fallen Princess :

Fallen Princess
La bannière du jeu sur le Play Store. Je n’avais pas pu prendre une capture d’écran de l’écran titre avant la fermeture du jeu, donc on ne peut se contenter que de ça à la place…

Comme je l’ai dit à l’instant, ce jeu est un RPG (au tour par tour) et un free-to-play ! Et ce free-to-play repose sur un système de gacha et de micro-transactions histoire de bien vous soutirer un max de pognon si vous voulez profiter pleinement du jeu !…

Devilia : « Comme dans presque tous les autres jeux mobiles, quoi. »

Mortamon Y. : « Oui… »

Et vous savez bien à quel point j’adore ce genre de système !… Je sens que je vais dire beaucoup de trucs négatifs dans cette critique… Commençons par les graphismes !


Graphismes :

Ce n’est pas moche ! Je dirais même que le jeu est assez beau ! Tout le jeu est en 2D et dans une direction artistique proche de celle d’un anime. Même si ce genre de visuels ont déjà été vus des milliers de fois, on peut au moins dire que certains aspects comme l’interface et les décors sont assez originaux et ont clairement leur propre patte ! L’interface est bien colorée et a un style très particulier. J’aime particulièrement l’utilisation très commune du violet et du jaune qui sont deux couleurs complémentaires et qui conviennent parfaitement à la thématique d’Halloween qu’il y a dans ce jeu !

Fallen Princess - Boutique
Le menu de la boutique. Je dois dire que j’aime particulièrement le fait que toutes les icônes de l’interface ont une apparence unique ! Ça donne un charme immense à tout le menu et ça le rend bien plus mémorable et facile à utiliser ! Les icônes sont adorables en plus !

Les décors sont eux très simplistes, ce qui est assez fade et qui devient vite lassant pour les yeux, mais qui a quand même son petit charme. Ces décors apparaissent au dernier plan de l’écran sous forme d’ombres noires ou de variations de couleurs sombres et sont tout de même assez détaillés malgré leur clair minimalisme. Quant au premier plan, il y a le sol qui prend souvent la forme d’un damier aux couleurs assez sombres et quelque peu effacées (et heureusement, car les couleurs noires et blanches classiques deviendraient rapidement irritantes à regarder à force de jouer). D’ailleurs, vous remarquerez rien qu’en regardant mes captures d’écran que ce jeu aime beaucoup les damiers !

Fallen Princess - Conversation
Des damiers partout !…

En ce qui concerne le character design, c’est la plus grande réussite visuelle du jeu ! Alors oui, c’est surtout là que l’on voit le style typique d’un anime ou d’un manga et ce n’est donc pas très rafraîchissant, mais les personnages ont une superbe apparence pour une grande partie d’entre eux ! On ne peut pas dire que le design des personnages fait particulièrement dans le réchauffé ! Malgré tout, il y a très peu de personnages dans le jeu qui sont originaux, puisqu’une bonne partie d’entre eux sont repris de mythologies, de contes de fées, ou de personnages historiques ! Et de ce côté-là, vous trouverez un peu de tout ! De la mythologie grecque, de la mythologie japonaise, de la mythologie nordique, de la mythologie égyptienne (qui est malheureusement la moins exploitée dans ce jeu), des personnages bibliques (comme les archanges), des personnages d’Alice au Pays des Merveilles, etc. Bref, il y a de tout !

Fallen Princess - TsukiyomiFallen Princess - Tsukiyomi (LR)

fallen-princess-saint-michael-ultra-rare-e1574710020500.pngFallen Princess - Saint Michael (UR)

fallen-princess-lancelot-ultra-rare-e1574710193143.pngFallen Princess - Lancelot (UR)

Fallen Princess - Mad HatterFallen Princess - Mad Hatter (LR)

Quant aux personnages originaux, ils ne sont rien de bien fou pour la plupart, mais on peut au moins en citer certains comme la princesse Aki (l’héroïne du jeu) qui pour le coup ont vraiment l’air géniaux !

Fallen Princess - Level up.png
Aki avec sa domestique sur l’écran qui apparaît quand le joueur monte de niveau. Tout ça avec un damier placé dans le tas, bien sûr ! Que serait un écran de Fallen Princess sans un damier ? Si vous en voyez un sans un seul élément qui évoque un damier, c’est que ce n’est pas un écran de Fallen Princess !

Mon plus grand reproche sur les graphismes doit être le fait que tout finit par être simplifié visuellement dans ce jeu. Vous ne pourrez vraiment profiter du character design que dans les artworks du jeu puisque les personnages apparaissent tous sous la forme d’un modèle réduit dans le jeu lui-même !

Fallen Princess - Saint Michael (action).png
Dieu que certains personnages seraient beaucoup plus classe dans ce jeu s’ils pouvaient conserver leur vraie apparence…
Fallen Princess - Jabberwock (armed)
Au moins, certains persos sont toujours jolis même en version simplifiée !

Je sais que des tas de jeux mobiles font comme ça, mais c’est quand même dommage ! Comme dans certains autres de ces jeux, les personnages sont absolument magnifiques. Mais on ne peut presque pas en profiter dans le jeu, car on a droit à des versions chibi ou à de quelconques autres versions miniatures qui n’ont ni le charme ni le niveau de détail des personnages tels qu’on les voit dans leurs artworks… Pour le coup, Ambition n’a pas vraiment eu d’ambition…

Devilia : « Tu sors ! »

Mortamon Y. : « Bon, très bien… » sort et ferme la porte

Devilia : « … »

Mortamon Y. : rouvre la porte et revient « Euh… en fait, il faut que je finisse la critique quand même… Donc, je vais rester là… »

La plus grande contribution du character design de ces jeux finit donc souvent par être dans le monde des hentai et des fan arts coquins !… Mais vu le très faible succès de Fallen Princess, ne vous attendez pas à trouver sur le Net de quoi satisfaire vos divers fantasmes sur les personnages du jeu… Au moins, ce n’est pas moi qui vais être dérangé par un tel « problème » ! ^^

D’ailleurs, je ne fais pas référence à ce genre de choses pour rien puisque beaucoup de personnages de Fallen Princess sont au bord de l’hypersexualisation (et ce tant du côté féminin que du côté masculin… mais surtout du côté féminin). Attendez-vous donc à voir beaucoup de grosses poitrines et de muscles bien exposés à l’air libre… Eh, bah ! Je suis sûr que les nombreux artistes de type rule 34 sur Internet se seraient régalés si ce jeu aurait été plus connu…

Devilia : « “Si ça existe, il y a du porno à ce sujet” !… Bon sang que c’est plus classe quand c’est dit en anglais ! »

fallen-princess-julius-ultra-rare-e1574710440896.pngFallen Princess - Julius (UR)

fallen-princess-summer-foxstone-e1574710824255.png
Si vous êtes un weeaboo qui est hautement excité par toute jolie fille en 2D un tant soit peu dénudée, je vous conseille de préparer une bonne grosse boîte de mouchoirs avant de regarder toutes les autres images de cette critique et de son autre version sur Le Royaume de Mortamon… Amusez-vous bien, je suppose… Mais évitez d’en foutre partout quand même. C’est sale.

Fallen Princess - Summer Foxstone (LR)

Fallen Princess - Atago GongenFallen Princess - Atago Gongen (LR)

Fallen Princess - Christmas ElfieFallen Princess - Christmas Elfie (LR)

Mais bon, même si les proportions exagérées sont toujours les dominantes dans des jeux comme ça, Fallen Princess en laisse tout de même pour tous les goûts avec des personnages « plus plats » et aux styles vestimentaires très différents ! Vous pourrez donc trouver dans le lot une waifu ou un husbando à votre goût si c’est votre délire !

fallen-princess-maoson-e1574711300954.pngFallen Princess - Maoson (LR)

Fallen Princess - Shalulu (Ultra-Rare)
Toutes blagues sur les « chattes » vous vaudront une peine de treize mois sans waifu. Ou au pire, on peut vous imposer un No Nut November sur toute une année !… Faudra changer le nom du truc, du coup…
Fallen Princess - Shalulu (UR)
« Chalut ! »… Ah ! Et lisez la description ! C’est bel et bien la preuve que « plat est la justice » !… Que c’est archi nul quand c’est dit en français…
Fallen Princess - Toshigami
Oui… c’est une loli… Faites bien attention à ce que vous faites, car je suis prêt à contacter le FBI… Je vous ai à l’œil…
Fallen Princess - Toshigami (LR)
Le FBI vous regarde…

Devilia : « “Flat is justice” !… Ah ! Je l’avais bien dit que ça passait bien mieux en anglais ! »

Azura : « Et bien sûr, tu es celle qui dirait ce genre de phrases ! » ^^

Devilia : « Je ne suis pas plate !… Et puis, ta poitrine est à peine plus grande que la mienne ! Donc, ne viens pas me dire ça ! »

Mortamon Y. : « Les filles, ne vous y mettez pas aussi… On a déjà dû subir ici le concours de “qui a la plus grosse” avec les autres teubés… »

Marty : « La mienne est plus grosse que la tienne ! »

Soldat-Roquette : « Mais la mienne elle peut tirer au moins, tabarnak ! Ce qui est bien mieux ! »

Marty : « Mais moi je vise mieux ! »

Bleu : « Vous allez arrêter de parler de vos armes !? »

Mortamon Y. : « Je préfère qu’ils trouvent de “meilleures choses” à comparer comme ça que “cette autre chose”… »

D’ailleurs, la princesse Aki est bien « plate » ! Et c’est ce qui amène évidemment à une bonne poignée de blagues ultras prévisibles que l’on a déjà vues partout !… Mais ça, on en parlera dans le scénario…

Camionneur : « Vivement que l’on parle du “plot” ! Moi j’adore le “scénario” ! » (͡° ͜ʖ ͡°)

En ce qui concerne les animations –…

Camionneur : « Dis, le “plot” est animé ? Le “plot” est animé !? »

Mortamon Y. : soupir « Non… les “traits de caractère” des filles du jeu ne sont pas animés… »

Camionneur : « … “Ma déception est incommensurable et ma journée est ruinée.” »

Les animations de combat sont elles aussi bien décevantes, ce qui est surtout la faute à leur minimalisme plutôt exagéré et à leur très faible variété.

Devilia : « Comme dans les derniers Pokémon, quoi ! »

Mortamon Y. : « Non, mais, les blagues sur Pokémon Épée et Bouclier sont juste le point Godwin des défauts du jeu vidéo en ce moment. C’est juste trop facile… même si je reconnais que les vannes sur ces jeux sont juste trop tentantes ! » :’)

Fallen Princess - Ennemis vaincus
On peut au moins saluer quelques animations sympas qui ont été ajoutées pour rendre la princesse Aki plus vivante, comme une animation où elle boit son thé (sa boisson préférée !) !

C’est également valable pour les effets qui sont très pauvrement détaillés et manquent cruellement de diversité. Bref, ce ne sont pas les mouvements à l’écran qui vont venir vous flatter la rétine… Malgré tout, il y a quelques animations spéciales dans le jeu qui au moins sont bien amusantes ! Une bonne partie d’entre elles se déclenchent lorsque vous choisissez certaines actions dans les menus du jeu et elles apportent bien souvent un sourire ! Par exemple, vous verrez la princesse Aki se prendre une claque de la part de sa domestique après qu’elle ait joué la belle intellectuelle quand elle a reçu une grosse paire de lunettes ; ou bien vous verrez la princesse en train de corrompre son majordome avant que celui-ci soit pris en flagrant délit -et en photo qui plus est- par la domestique tandis que la princesse sourit sadiquement alors que le majordome est en pleine panique. C’est toujours bien sympa à voir ! Et si ça devient trop redondant, on peut toujours passer une bonne partie de ce genre d’animations ! Passons au son…


Bande sonore :

Côté sonore, ce jeu est plutôt sympa aussi ! Et ça colle très bien à l’ambiance sombre et digne d’Halloween qu’on retrouve dans ce jeu !

Devilia : « T’en as pas marre de répéter tout le temps le mot “jeu” ? »

Mortamon Y. : « Et tu as d’autres termes pour ça ? »

Devilia : « … Œuvre de divertissement électronique ?… »

Mortamon Y. : « … Ouais, non, c’est chiant. »

Les musiques ne sont pas mauvaises du tout et collent plutôt bien à ce qu’elles représentent chacune. Le problème est qu’elles sont trop peu nombreuses et sont trop répétitives.

Côté bruitages, c’est un peu le même constat que pour les effets visuels. C’est-à-dire que c’est très fade et qu’il n’y a rien qui sorte du lot !

Et côté voix, il faut dire que c’est pas mal !

Camionneur : « Elles ont des voix toutes les filles du jeu ? J’aime entendre “l’acting des doubleuses” quand elles réagissent à des attaques ! » (͡° ͜ʖ ͡°)

Mortamon Y. : « Non, il n’y a que la princesse Aki qui a une voix. Tous les autres personnages sont silencieux. »

Camionneur : « Je suis déception. » 😥

Et même là malheureusement, ça ne va pas bien loin puisqu’on l’entend surtout parler quand un combat commence, lorsqu’un tour d’un combat se termine, ou lorsqu’elle utilise l’un de ses pouvoirs. Dans le mode histoire, on entend simplement quelques très courtes phrases ou des petits extraits de voix, peu importe la longueur de ses répliques dans les dialogues. En gros, c’est semblable aux grognements et au charabia qu’on entend dans certains jeux où il n’y a pas de doublage pour les dialogues (par exemple, les anciens jeux Zelda et Monster Hunter, ou encore les versions PC et Nintendo 64 de Rayman 2 The Great Escape). C’est juste un poil plus élaboré… mais pour un seul personnage, encore une fois…

Bref, il n’y a pas grand-chose à dire sur la bande sonore de ce jeu… alors, passons au scénario !


Scénario :

Note : Puisque le jeu a disparu depuis longtemps et que je ne me souviens pas exactement de l’intégralité du jeu et de certains détails, certaines choses que je peux dire peuvent être erronées et mon avis peut être un peu distordu puisqu’il est fondé sur ces souvenirs. Si vous avez connu le jeu et que vous vous en souvenez mieux que moi, n’hésitez pas à corriger certaines choses si nécessaires et à me faire part de votre avis à travers les commentaires. Merci.

Alors, qu’est ce que donne l’histoire de ce jeu ?… Eh bien, c’est pas si mal !

DevilEA : « Ah ! Bah, on vous l’avait bien dit ! » ¯_(ツ)_/¯

joueur-du-grenier-david-goodenough-e1574803887580.png
*sifflotements et chuchotement* « David Goodenough !… »

Mais « pas si mal », c’est pas exceptionnel non plus ! Et c’est bien un souci récurrent dans ce jeu !

Parlons déjà de l’histoire elle-même ! Pour résumer, le royaume d’Inopia dirigé par la princesse Aki est à court d’or (ce qui est principalement la faute des très graves bêtises de la princesse) et donc Aki s’en va à l’aventure avec ses serviteurs pour renflouer les caisses ! Et bien évidemment, en terrible bonne petite diablesse qu’elle est, elle est très réticente à se mettre à la tâche et ses servants ont eu un sacré mal à la convaincre d’enfin se bouger ! Fallen Princess nous met donc du côté d’une anti-héroïne ! En effet, Aki est une princesse impitoyable et remplie d’orgueil ! Elle est cynique et égocentrique, et le fait qu’elle dispose de très puissants pouvoirs maléfiques et qu’elle est très facile à énerver lui vaut la crainte et le mépris de ses sujets et des diverses personnes qu’elle rencontre. C’est au point que lui piquer un peu trop les nerfs a une fois résulté en la destruction d’une partie d’une montagne !… Bref, elle est le portrait de Devilia…

Devilia : « Qu’est-ce que t’as dis, pauvre tâche !? Tu veux que je refasse le tir au couteau avec tes organes vitaux !? TU LE VEUX !? TU LE VEUX !? »

Mortamon Y. : « Non, Devilia… Tiens, voilà des bonbons… » lui tend un paquet de bonbons

Devilia : « … Tu as de la chance que je suis d’humeur très clémente aujourd’hui… » m’arrache le sachet des mains

chuchote Au moins, la princesse Aki est plus calme et plus raffinée (et surtout elle est polie dans sa façon de parler, elle !), et elle est absolument glaciale quand elle est furieuse !… Ce qui est… pire en fait, puisque ça la rend assez terrifiante !… En tout cas, je dois dire que j’aime beaucoup le personnage ! Aki est une protagoniste plutôt originale (que ce soit par son character design ou sa personnalité), et à travers le jeu elle se révèle être un personnage charismatique et attachant ! Elle n’a certes pas beaucoup de profondeur et elle ne connaît pas vraiment d’évolution de personnage (ce qui est… plus ou moins le cas de tous les persos du jeu !), mais elle a suffisamment de qualités qui font qu’elle reste très intéressante et charmante ! Et elle est très drôle en plus ! Son caractère -des plus détestables- crée des situations absolument hilarantes tout au court du jeu.

Vous l’aurez compris, vous n’êtes pas plongé dans une quête épique pour sauver le monde, mais dans une quête pour vous faire du pognon !…

Devilia : « Comme dans la vraie vie alors ? »

Mortamon Y. : « … Non et oui… Oui et non. »

fallen-princess-histoire-e1574879984502.png
« La justice ? La vérité ? Non non non. Nous cherchons de l’or ! » Un bon résumé de la mentalité d’une grande partie de nos chers politiciens !

C’est d’ailleurs le côté antihéros et les thématiques sombres qui m’ont attiré vers le jeu ! C’est très rafraîchissant, car ce n’est pas si commun dans l’univers de la fiction et surtout dans le monde des jeux mobiles où il n’y a presque rien qui arrive à se démarquer tant il y a de jeux non inspirés qui font dans le réchauffé ! Et pour quelqu’un comme moi qui suis hautement repoussé par le jeu vidéo sur mobile, je dois dire que ça a été une bonne surprise !

Au cours de son aventure (et vers la fin du premier chapitre du jeu), Aki retrouvera une certaine sorcière (qui est si je me souviens bien une de ses amies et qui se nomme Venefica) qui lui donnera la solution miracle pour se faire du pognon. En effet, elle propose à Aki de lui échanger d’immenses sommes d’argent contre des « Scrolls » (des parchemins… rien que pour l’utilisation de ce mot, Bethesda va encore faire un procès ridicule !… Oh, en fait, c’est trop tard de toute manière ! ^^). Lors de chaque chapitre, Aki se retrouvera dans une nouvelle quête avec un de ces parchemins comme récompense à la fin (ce qui fait malheureusement que le schéma scénaristique du jeu est assez prévisible). Elle aura ainsi à venir en aide à d’autres royaumes (dont son royaume rival qui est envahi par des bandits et des monstres, ce qu’Aki fera vraiment à contrecœur puisqu’elle est rivale avec la princesse de ce royaume et qu’elle la hait au plus haut point) ; ou à braver les dangers de contrées sauvages et dangereuses de Malorum (la région où se déroule le jeu). Les parchemins magiques obtenus à la fin de chaque chapitre seront également utiles pour la princesse elle-même puisqu’ils contiennent des « Chaos Words » (« Mots du Chaos ») qu’elle peut apprendre, mais nous en parleront plus tard.

Le scénario n’a vraiment rien de bien fou. Il ne faut pas s’attendre à des rebondissements de malade ou à des moments particulièrement marquants. Les personnages sont plutôt attachants, les dialogues sont assez bons et l’humour est assez drôle pour garder le tout divertissant, mais ce n’est clairement pas l’aventure vidéoludique la plus passionnante du monde. Le rythme (plutôt lent) et les assez faibles enjeux de l’histoire ne donnent pas spécialement envie de jouer longtemps au mode aventure, mais plutôt d’y jouer occasionnellement. Même si l’on suit l’aventure d’un antihéros plutôt original et qui est donc propice à créer des situations uniques, les nombreuses péripéties de l’histoire sont vraiment basiques et apportent peu d’événements rafraîchissants. Clairement, ce sont plutôt les personnages eux-mêmes qui sont le principal intérêt de ce jeu et nous allons justement en parler !

En dehors de la princesse Aki et de ses plus proches servants, les personnages que l’on suit sont ceux que l’on peut jouer ! Ils sont très nombreux, et donc il ne faut pas s’attendre à ce qu’ils soient particulièrement développés ! Ils sont toutefois suffisamment bien écrits et ont suffisamment de profondeur pour être un minimum mémorable et intéressant ! Ils renforcent également plutôt bien toute la comédie qu’il y a dans le jeu, mais la princesse Aki et ses servants restent clairement les plus drôles !

Fallen Princess - Sélection de personnages
Un lot de plusieurs personnages très rares.

Malheureusement, beaucoup de scènes comiques dans ce jeu sont plutôt clichées. C’est surtout de l’humour qui tourne autour de situations embarrassantes… comme dans bien des mangas et des animes… Et comme dans ceux-ci, ces situations tournent surtout autour de romance, de sexe (qui n’est jamais vraiment évoqué de manière explicite dans ce jeu), et des relations garçons et filles ! Bref, du pur cliché et des blagues qui ont été usées jusqu’à la moelle ! Et comme tous les clichés, ce n’est pas vraiment mauvais tant que c’est bien fait, mais ça devient très vite lourd quand c’est mal fait ou quand leur utilisation n’a rien d’exceptionnel… Or, Fallen Princess est spécialisé dans le « rien d’exceptionnel » ! Ce n’est pas si fatigant que ça dans ce jeu, mais des fois ça devient plutôt lourd dans les derniers chapitres ! Et c’est dommage, car le jeu a quand même beaucoup d’humour (et surtout de l’humour noir) qui est bien drôle et qui est des fois plutôt original !

Et même du côté des blagues clichées, il y a quelques bonnes idées. Il y a plusieurs personnages qui sont des archétypes, mais ceux-ci sont plutôt bien choisis du fait de la nature de ces personnages. Par exemple, Succube (oui, elle s’appelle juste « Succube » puisque c’est un des personnages jouables les moins rares du jeu…) est un archétype de personnage féminin obsédé par l’amour et le sexe, ce qui est logique puisqu’elle est un succube. Mais elle a tellement des tendances assez « hors normes » de ce côté que même la princesse Aki et certains autres personnages sont parfois choqués quand ils entendent certaines choses qu’elle sous-entend sur ses habitudes. Et la façon dont ces blagues sont exécutées fait que c’est tout de même drôle et que ça ne donne pas tant que ça une impression de déjà vu.

Fallen Princess - Personnages de très faible rareté
Plusieurs personnages de très faible rareté avec trois exemplaires de Succube. Maintenant que j’y pense, celle-ci portait un costume de lycéenne sexy, ce qui était plutôt original comparé aux tenues qu’ont le plus souvent les succubes dans la fiction.

Devilia : « Sérieux ? “Succube” ? Mais comment on peut finir avec un prénom comme ça !? Elle avait des parents, celle-là !? Si oui, qu’est-ce qu’il s’est passé dans leur tête quand ils ont choisi son nom à sa naissance !? »

Mortamon Y. : « Bah, après tout, Sacha appelle bien son Pikachu : “Pikachu”… C’est très con d’ailleurs… c’est comme si des gens donnaient un nom à leur chien et qu’ils l’appelaient “Chien”… »

Bleu : « Ou comme un certain Playmobil nomme ses amis à partir de leur couleur… »

Marty : se cure le nez « Hein ? »

Mortamon Y. : « Bonjour ! Je suis Humain ! Et toi, quel est ton nom ? »

Soldat-Roquette : « Oh ! C’est dingue, tabarnak ! J’ai le même prénom ! »

Devilia : « Ou comme un certain auteur nomme ses personnages “Terroriste”, “Camionneur”, “Général”, ou “Soldat-Roquette”… »

Mortamon Y. : sifflote « Je ne vois pas de quoi tu parles ! »

Terroriste : « Quelle coïncidence de fou ! Moi aussi je m’appelle Humain ! »

Mortamon Y. : « Non, mais ça compte pas. Toi tu le mérites pas… »

D’ailleurs, ce n’est pas la seule à avoir un prénom comme tout ça. C’est également le cas de plus ou moins tous les personnages de faibles raretés et de divers PNJs.

Dans le même genre, il y a un peu Elfie qui est un elfe qui respecte hautement ses traditions… Et ses traditions impliquent de porter des vêtements qui exposent beaucoup la peau ainsi que des rituels qui exposent encore plus la peau ! Ce qui amène certains autres personnages à se moquer d’elle en la jugeant sur son manque de vêtements ou à certains autres à fétichiser sur elle… Parfois, c’est fait de manière drôle, et parfois c’est fait de manière lourde et malaisante et aux portes du sexisme… Et au sexisme des deux côtés puisque les garçons ne sont presque rien de plus que des obsédés pour la plupart d’entre eux (ce qui est néanmoins pertinent quand on parle de personnages comme Zeus).

Devilia : « Hors contexte, presque toute ta dernière phrase ressemble beaucoup à ce que pourrait sortir une misandre sur Twitter… Mais avec le “presque” et “pour la plupart d’entre eux” en moins… »

Mortamon Y. : « Pour avoir fait un bon petit nombre de visites sur Twitter ces derniers mois… je confirme. »

Fallen Princess - Elfie (R)
Voici la forme normale et la forme évoluée (visible ci-dessous) d’Elfie.
Fallen Princess - Elfie
La bonne vieille logique de jeux vidéos où plus un personnage féminin est bien équipé et bien amélioré et moins il doit être vêtu…

En plus, certains personnages sont parfois bien cons ! Comme Elfie qui accepte de sortir avec le personnage le plus beauf du jeu juste parce qu’il a été assez « romantique » quand il lui a parlé ! Alors que tout le monde dans le jeu sait parfaitement dans le jeu que le personnage en question n’est qu’un gros pervers aux idées étranges ! Autant se rouler dans des cactus que de sortir avec un type comme lui !

Marty : « “We live in a society.” »

Et la seule excuse du jeu c’est « parce qu’elle est trop pure » ! Mais même là, c’est trop con ! Il faut avoir un QI négatif pour tomber dans un panneau pareil, ce qui est d’autant plus stupide quand le personnage est censé être intelligent ! Mais bon, « c’est des filles », donc « il suffit de fleurs, d’une bague ou d’une déclaration d’amour assez niaise pour les combler en une seconde » !

Devilia : « Pitié, ne deviens pas un SJW… »

Mortamon Y. : « Ah ! Plutôt crever ! »

Devilia : « Ça me ferait plaisir d’ailleurs !… »

Mortamon Y. : « Je suis pas du genre à venir gueuler des mots qui se finissent en “phobe” ou en “iste” quand je vois un truc que la Twittosphère trouverait “problématique”, car je comprends que c’est une œuvre fictive et que ça n’aurait aucun sens de faire ça surtout quand on peut faire dire n’importe quoi à une œuvre !… »

Marty : « Je sais pas si vous avez remarqué, mais Mario c’est très oppressif quand même, hein. Je veux dire, on parle d’un plombier qui casse des briques pour obtenir de l’argent en les brisant. C’est la preuve que ce jeu n’est que l’œuvre d’un sombre facho qui veut exprimer sa haine envers les blocs, car ils les considèrent comme des parasites sociaux qui profitent de l’argent de l’État. “C’est vérifiable, hein.” »

Je souligne juste le fait que c’est un cliché de merde qui a été fait des milliards de fois et surtout dans les animes ! Et ça devient bien gonflant et surtout en 2017 de voir encore des conneries pareilles ! Je veux bien que vous fassiez de la comédie facile, mais évitez quand même de tomber à ce point-là dans les clichés ! Surtout quand ils sont aussi périmés ! Même les blagues sur mes retards et sur ceux d’Antoine Daniel n’ont pas autant dépassé la date d’expiration !

Général : « Ça, c’est aussi vieux que Valéry Giscard d’Estaing ! »

Devilia : « Il est toujours pas près de redire “au revoir”, celui-là… »

Fallen Princess - Elfie (SR)
Et ce n’est pas non plus cette description qui va me convaincre que ce n’est pas de la mauvaise écriture…

Bref… c’est dommage, car il y a quand même du bon dans le lot !… Dommage que le jeu n’a pas été assez mémorable pour que je me souvienne de certains de ses meilleurs moments et que je puisse ainsi vous donner des exemples ! ¯_(ツ)_/¯

Devilia : « Par contre, le négatif tu l’as bien retenu… »

Mortamon Y. : « C’est parce que je suis un petit grincheux qui râle sur tout ! » 😛

Devilia : « Sois moins négatif, pauvre nul… »

Mortamon Y. : « Non ! Le verre d’eau est à moitié vide ! »

Au moins, histoire d’approfondir un peu plus les personnages secondaires et d’avoir plus d’interactions avec eux, le jeu propose des quêtes secondaires qui leur sont consacrées ! En plus des niveaux secondaires qui apparaissent dans le mode histoire, le jeu propose le mode des quêtes de personnages. Chaque personnage des deux raretés les plus hautes a droit à sa propre quête (découpée en cinq missions qui ont toutes leur petite histoire). Pour débloquer la quête d’un des personnages, il faut pour cela avoir obtenu le personnage en question (et il me semble qu’il faut sa version la plus rare pour débloquer la dernière mission de la quête). C’est donc encore une fois une occasion merveilleuse pour vous faire passer à la caisse en vous encourageant à dépenser autant d’argent que possible dans le gacha ! Mais bon, dans tous les cas on ne rate pas grand-chose, car ces quêtes n’apportent finalement presque rien au jeu. Oui, ces quêtes sont sympas et ajoutent un tout petit peu plus de profondeur aux personnages, mais évidemment…

Devilia : « “Ça n’a rien d’exceptionnel ?” »

Mortamon Y. : « Exactement !… Ouah, cette critique s’écrit toute seule, en fait !… »

Fallen Princess - Quêtes de Personnages

Quant aux dialogues, c’est plutôt bien écrit, mais… référez-vous à ce qui vient d’être dit deux lignes plus tôt ! ^^ Lors des scènes de dialogues, on voit les personnages qui se tiennent immobiles sur l’écran (mais qui sont tout de même animés) et les dialogues se font à travers le texte qui apparaît. Parfois, les personnages font quelques actions à l’écran selon la situation et ils se déplacent quand c’est nécessaire. Le joueur appuie sur l’écran et le texte défile. Il y a même un bouton « Skip » (« passer ») au cas où vous voulez ignorer des scènes de dialogues. Heureusement, en cas d’appui accidentel sur l’écran, il y a un bouton « Log » (« registre ») qui vous permet de revoir tout ce que les personnages ont dit au cours de la scène.

Fallen Princess - Dialogue
Un dialogue dans une des quêtes de personnages.

Au passage, je profite du fait de mentionner les missions secondaires pour évoquer un problème qui m’avait bien énervé ! En effet, prendre dans votre équipe certains personnages liés à ces quêtes permettait d’obtenir un boost considérable pour les statistiques des personnages concernés lors de ces missions. Or, à chaque fois que je sélectionnais un personnage qui pouvait bénéficier d’un de ces avantages, un crash survenait et je ne pouvais donc pas faire la quête avec le personnage ! Mais bon, je vais éviter de parler de bugs dans ce jeu sinon je n’ai pas fini… Je ne ferais que de mentionner le fait que certaines mises à jour étaient si catastrophiques que le jeu pouvait devenir injouable pendant des semaines… Dans mon cas, il est arrivé une fois où j’ai été incapable d’ouvrir le jeu pendant un mois entier ! Et de ce que j’ai pu comprendre, c’est arrivé à plus ou moins tous les autres joueurs sur Android ! Heureusement, on a eu droit à une grosse compensation quand le jeu est revenu, mais on a quand même raté des événements pendant ce temps où l’on ne pouvait plus accéder au jeu…

Le scénario du jeu ne fait pas dans le grand art, mais il est quand même plutôt sympa dans l’ensemble. Le plus gros problème de tout ça est que le mode histoire de Fallen Princess n’a jamais eu droit à sa fin… En effet, le jeu était fourni par défaut dans un état incomplet avec quatre chapitres. Un cinquième a été ajouté dans une mise à jour, et un sixième (qui devait sûrement être le dernier) devait finir par sortir plus tard. Eh bien, nous n’avons jamais eu droit à ce sixième chapitre puisque le jeu a été clôturé avant même qu’il ne puisse pointer le bout de son nez. Nous ne connaîtrons donc jamais la fin des aventures d’Aki… Voilà qui est bien décevant… Néanmoins, on peut deviner assez facilement ce qu’aurait été la fin. Aki aurait probablement affronté le Dark Lord (qui aurait probablement été l’ultime ennemi du jeu) et en serait venue à bout, elle aurait obtenu un dernier parchemin et Venefica lui aurait donné tout l’or dont elle pourrait rêver. Et au vu du ton humoristique du jeu, Aki aurait certainement fini par ruiner à nouveau Inopia d’une manière ou d’une autre, et le jeu se serait terminé sur un cliffhanger où Aki repart à l’aventure tandis que ses serviteurs sont dans une grosse colère. Ça aurait forcément été un truc de ce goût-là. Nous n’avons donc pas perdu grand-chose, mais c’est quand même décevant… Au passage, ce jeu n’était clairement pas fait pour les anglophobes puisqu’il n’a pas été traduit en français !… D’ailleurs, il est parfois arrivé que les développeurs ont oublié de traduire quelques textes et l’on se retrouvait donc parfois avec du japonais dans le jeu (jusqu’à ce que ce soit corrigé dans une mise à jour)… C’est pas très professionnel tout ça…

Fallen Princess - Mode Histoire
Le dernier chapitre restera éternellement enseveli sous une mer de nuages…

Durée de vie :

La durée de ce jeu plutôt longue ! Il y a beaucoup de contenus à découvrir ! En plus du mode histoire et des quêtes que j’ai mentionnées (qui prendront sûrement plus d’une dizaine d’heures à parcourir), il y a plein d’événements quotidiens et hebdomadaires ainsi que d’autres contenus pour vous donner des raisons de jouer toujours plus ! Certains de ces événements étaient des quêtes à part entière qui étaient découpées en plusieurs missions et qui avaient leur propre histoire (qui n’a absolument aucune incidence sur l’histoire principale) ! Le jeu propose également des objectifs à remplir chaque jour afin d’obtenir un peu plus de monnaie virtuelle ! Il y avait aussi un mode en ligne où les joueurs pouvaient s’affronter. L’arène aurait dû obtenir un mode supplémentaire, mais il n’a jamais eu le temps de voir le jour puisque le jeu est mort avant que ça n’arrive… Pour revenir au mode histoire, vous aviez la possibilité de recommencer chaque mission en mode difficile (à l’exception des quêtes secondaires) afin de passer encore plus de temps dans ce mode et d’y obtenir de meilleures récompenses. Ce mode se débloquait pour un chapitre une fois que le chapitre en question était fini. En ajoutant à ça tous les nombreux personnages et objets à obtenir, le jeu à vraiment beaucoup de contenus à proposer !

Fallen Princess - Plusieurs personnages
Le jeu propose littéralement des centaines de personnages.
Fallen Princess - Armes puissantes
Une sélection d’armes très puissantes. Notez qu’une petite icône apparaît sur le coin gauche de chaque arme afin que vous puissiez savoir quel est le personnage qui en est équipé.

Bon, c’est bien beau, mais est-ce que ça valait vraiment le coup d’y jouer intégralement à ce jeu ?… Mais voyons ! Bien sûr que non ! On parle bien d’un typique jeu mobile gavé de pratiques douteuses qui augmentent la durée de vie aussi artificiellement que possible pour donner l’illusion que le jeu a vraiment beaucoup à offrir ! Rien que la difficulté est digne de tout RPG moisi où vous devez grinder autant que possible pour pouvoir progresser ! Et même s’il y avait des événements consacrés à ça, obtenir de l’expérience et de la monnaie (ainsi que les autres ressources) pouvait prendre des plombes ! Et dans ce jeu, l’expérience est essentielle pour faire évoluer les personnages et les ressources sont nécessaires pour… presque tout ! Alors oui, il y a des personnages très puissants qui permettent de rouler sur une bonne partie du jeu une fois qu’ils ont le bon niveau, mais certaines missions peuvent être parfois tellement dures à en crever qu’il faut souvent des personnages spécifiques pour les remporter ! Et puisque les personnages les plus utiles sont tous obtenus dans le gacha et dans des événements, vous avez intérêt à donner beaucoup de votre temps ou à rouler sur l’or !… Les jeux mobiles prennent très littéralement l’expression « le temps, c’est de l’argent »…

Fallen Princess - Informations du joueur
Les informations du joueur.

Le temps justement ! Dans ce jeu, il y a un système d’endurance qui est là pour décider quand vous jouez ! En mettant de côté que ce concept est complètement stupide, ce système est bien gênant pour le fait qu’il vous force à rentabiliser autant que possible votre temps de jeu et à toujours revenir dès que l’endurance revient au maximum afin de ne pas la gaspiller ! Les quêtes coûtent un bon nombre de points d’endurance (ce qui dépend de la quête) et vous ne pouvez donc pas les enchaîner selon votre bon vouloir ! Ce qui est surtout chiant car les quêtes d’événements sont les plus coûteuses et qu’elles sont les plus utiles, et les avoir à disposition peut souvent vous épargner bien des heures de farm… Alors oui, on peut augmenter son endurance maximale quand le joueur gagne des niveaux, mais ça prend vraiment des plombes et il y a littéralement des centaines de niveaux… On peut aussi utiliser des darkstones (la monnaie virtuelle la plus importante du jeu) ou des potions d’endurance pour recharger la barre, mais ça prend beaucoup trop de temps (ou d’argent) pour en avoir une bonne quantité… Bref, on est dans le genre de jeux où il faut attendre pour jouer et payer pour s’amuser !… Ça me rappelle une certaine entreprise qui adore un peu trop ce modèle…

DevilEA : se tourne les pouces derrière son bureau « … Quoi !? J’ai quelque chose sur le visage !? Foutez-moi la paix ! J’ai d’autres franchises à ruiner chats à fouetter ! »

Les personnages eux-mêmes ont aussi leurs niveaux, et c’est aussi valable pour leurs compétences qui ont plusieurs niveaux d’amélioration ou encore pour certaines autres choses comme les armes. Le niveau maximum des personnages varie en fonction de leur rareté (avec les plus rares qui peuvent obtenir bien plus de niveaux que les moins rares). Leurs niveaux augmentent en participant à des combats ou en sacrifiant des fées élémentaires (des personnages qui font partie des récompenses les plus communes). En sacrifiant une fée du même élément que le personnage à améliorer, celle-ci rapporte bien plus d’expérience. Il y avait aussi des fées spéciales (qui étaient considérées comme des farfadets) que l’on pouvait vendre pour obtenir un bon paquet de pognon. Toutes ces fées ont plusieurs niveaux de rareté, et évidemment, les plus rares rapportaient bien plus d’expérience et d’argent. Et comme si les niveaux ne suffisaient pas, on peut renforcer la puissance élémentaire d’un personnage en sacrifiant des gemmes élémentaires (qui sont des récompenses rares) et des nains élémentaires (bien moins communs que les fées et les farfadets). Ceci forçait ainsi le joueur à farmer autant que possible les événements consacrés à ces créatures afin de pouvoir construire une équipe solide. Quant aux compétences, elles s’amélioraient soit en combattant, soit en sacrifiant des personnages de haute rareté.

Fallen Princess - Fées et autres
Vous pouvez voir ici à la suite six fées de lumière, une fée d’or, et un nain de lumière.

Mais ce n’est pas tout ! Presque tous les personnages peuvent évoluer pour devenir encore plus forts et pour passer à une rareté supérieure (ce qui leur donne une apparence plus classe, aussi). Et pour cela, il faut que le personnage soit au niveau maximum et qu’il passe une épreuve d’évolution (épreuve qui ne requiert même pas d’utiliser le personnage en question et qui peut être ignorée en utilisant un choco coin). Et une fois qu’il a évolué, il passe à nouveau au niveau 1 !

Fallen Princess - Combat contre Maid
À la fin de chaque épreuve d’évolution, il y avait un combat contre l’un des servants de la princesse Aki. C’est d’ailleurs dommage qu’ils ne fussent pas des personnages jouables.

Pour aller encore plus loin, quelques personnages ont une seconde évolution (qui est nommée « mutation ») qui permet de passer encore à une rareté plus haute et de rendre le perso encore plus fort. La mutation propose plusieurs formes différentes (qui ont chacune un élément différent), ce qui peut permettre au personnage de changer d’élément ou de juste devenir encore plus costaud. Heureusement, si vous n’êtes pas satisfait par une mutation, vous pouvez la changer plus tard, mais il faut se retaper tout le processus d’évolution !…

Fallen Princess - Otohime (Ultra-Rare)

Fallen Princess - Otohime (UR)
Un personnage dans sa première forme.

Fallen Princess - Otohime

Fallen Princess - Otohime (LR)
Le même personnage après évolution (qui dans le cas présent est considéré comme une mutation).

Fallen Princess - Otohime (Legendary-Rare - Mutation)

Fallen Princess - Otohime (LR - Mutation)
La seconde mutation du même personnage.

Bref, ce système est bien sympa… Mais sur le long terme, ça devient bien lourd de gérer les évolutions des personnages ! Et si vous êtes collectionneur, il faudra avoir plusieurs exemplaires d’un même personnage pour le garder sous toutes ses formes !… MAIS CE N’EST PAS TOUT ! Puisqu’un personnage qui a complètement évolué peut être amélioré encore plus loin à travers le « limit break » ! En sacrifiant un personnage identique ou une âme de sorcière (un personnage très rare), votre personnage peut obtenir un boost conséquent dans ses statistiques ! Ceci peut-être fait quatre fois et c’est indispensable pour remporter les combats les plus difficiles !

Fallen Princess - Witch's Soul (LR)
Les âmes de la plus haute rareté.

Les âmes de sorcières se déclinent aussi en plusieurs raretés et vos personnages ne peuvent utiliser ces âmes que s’ils sont d’une rareté équivalente ! Ces âmes s’obtiennent surtout dans des événements ou en les achetant dans la boutique du jeu avec des dark rings (des anneaux qui s’obtiennent notamment en vendant des personnages ou des armes rares). Autant donc dire qu’elles ne sont pas faciles à avoir, et vu qu’il est très difficile d’obtenir des doubles des personnages les plus rares, elles sont indispensables pour améliorer ces personnages…

Fallen Princess - Âmes de sorcières et autres
Voici six âmes de sorcières avec d’autres personnages de l’élément ténèbres.

Justement, passons à l’un des pires défauts de ce jeu (si ce n’est pas le pire) : le gacha ! C’est à travers lui que vous obtiendrez la quasi-totalité de vos personnages ! Ce gacha est présenté comme un système d’invocation de personnage et vous verrez à chaque fois une petite animation (qui peut être passée) dans laquelle Aki et Venefica jetteront vos précieuses ressources d’invocation sur un sceau magique. Vous verrez ensuite le personnage apparaître après une petite animation dans laquelle une boule d’énergie démoniaque apparaît avant d’éclater dans un flash lumineux (ce qui révèle ainsi votre personnage). Cette animation varie selon la rareté du personnage que vous allez obtenir (et évidemment, plus le personnage est rare et plus l’animation est impressionnante). Ces petits détails sont bien sympas et renforcent le sentiment de fierté et d’accomplissement de satisfaction (ou plutôt de soulagement…) quand vous obtenez des personnages rares !

Fallen Princess - Invocation
Le début du rituel d’invocation.

Mais évidemment, ce n’est pas ça qui va rattraper le foutage de gueule complet qu’est ce genre de systèmes ! Pour invoquer un personnage, il vous faut cinq darkstones. Ces darkstones, elles prennent des plombes à être obtenues ! La méthode gratuite la plus facile est de progresser dans le mode histoire ou d’obtenir de très hauts rangs dans le mode en ligne (ce qui apporte aussi beaucoup d’autres récompenses très rares). Mais évidemment, quand vous êtes allés assez loin (ou si vous êtes bloqués sur un passage du jeu), ça devient la grosse galère pour continuer à avoir des darkstones en quantité raisonnable ! Certes, il y a un système d’offres qui vous permet de gagner des darkstones en accomplissant certaines actions (parfois payantes…) dans d’autres jeux, mais ces offres ne donnent presque rien ! Et en plus, entre temps, ils ont remplacé les darkstones dans ces offres par des fragments (les « darkshards ») ! Et il me semble qu’il en fallait dix pour avoir une darkstone. Sauf que les chiffres des récompenses n’ont pas changé et donc ces offres ne sont devenues que des pertes de temps tellement qu’elles ne rapportent rien !… C’est donc là que vient la méthode payante… ET C’EST DE LA P***** DE GROSSE CONNERIE !… Les prix de ce jeu sont juste… scandaleux… Pour avoir par exemple 150 darkstones (ce qui n’est pas vraiment énorme), il fallait débourser environ 100 €… 100 € ! Pour du vent ! 100 € que vous ne retrouverez jamais puisque les développeurs se sont barrés avec quand le jeu a fermé !

Voilà pourquoi je suis bien content de ne jamais payer des micro-transactions… C’est juste… absurde ! En plus, certains objets (comme des vêtements pour Aki) étaient des contenus exclusifs à certaines offres ! Et avec ça, il y avait également un système d’abonnement VIP qui coûtait une véritable fortune pour quelques avantages (dont certains ne devenaient plus accessibles une fois que l’abonnement arrivait à sa fin). Je n’exagère donc pas en disant qu’il faut des centaines (voire des milliers) d’euros pour obtenir tous les contenus de ce jeu ! C’est de l’escroquerie ! Ça ne devrait même pas être légal ! Et le plus triste est de se dire que c’est loin d’être le pire cas actuellement dans l’industrie du jeu vidéo à l’heure actuelle !… Quelle honte !…

Fallen Princess - Liste d'objets spéciaux
Ces objets étaient utilisés pour bien des choses, comme récupérer de l’endurance, passer les épreuves d’invocations, réinitialiser des points, etc. Comme vous pouvez le voir, je n’ai jamais pu trouver deux d’entre eux !

Puisqu’il est très difficile d’obtenir les personnages les plus rares (et donc les plus puissants… Vive le pay-to-win !) à cause de leurs pourcentages d’invocation ridicules, il valait mieux « profiter » de « l’offre » de triple invocation. Il faut pour cela faire trois fois à la suite une invocation de dix personnages en même temps (ce qui coûte cinquante darkstones)… Ce qui revient ainsi à 150 darkstones ! Et encore, il y a eu quelques rares offres spéciales qui coûtaient bien plus cher dans ce jeu…

Fallen Princess - Yggdrasil (Ultra-Rare)
Yggdrasil faisait partie des rares personnages d’offres spéciales qui demandaient de dépenser un certain nombre de darkstones dans le gacha afin de pouvoir obtenir ledit personnage. C’était d’autant plus con de faire ça avec Yggdrasil quand on sait qu’elle est la dirigeante des Quatre Symboles dans le jeu et que ces mêmes quatre personnages étaient introduits dans certains des événements les plus importants…

Fallen Princess - Yggdrasil (UR)

Une fois que vous avez fait ces invocations, vous obtiendrez à coup sûr un personnage très rare dans le dernier lot ! Et à chaque fois, cette offre mettait en avant deux nouveaux personnages qui avaient plus de chances d’être obtenus que les autres personnages en allant au bout de cette offre. Mais évidemment, comme ce n’est TOUJOURS pas assez de pognon pour Ambition, il y a eu des personnages exclusifs à certaines de ces offres… qui sont limitées dans le temps !

Fallen Princess - Pandora In Ruin
C’était notamment le cas de Pandora In Ruin… Le plus malhonnête dans tout ça est qu’elle faisait partie des meilleurs personnages du jeu ! Sa compétence attaquait un groupe ennemi entier et pouvait causer de puissants dégâts ! Cette attaque avait en plus une chance d’immobiliser les ennemis pendant quelque temps ! Ça la rendait absolument surpuissante !

Fallen Princess - Pandora In Ruin (LR)

C’est une bonne vieille astuce de manipulation qui consiste à vous donner cette impression d’urgence afin que vous ayez encore plus l’envie de raquer du pognon pour obtenir ce que vous désirez !… Que ce genre de jeux sont juste inhumains !…

DevilEA : « Oh ! Arrêtez de vous plaindre et allez consommer ! C’est la Saint-Valentin, là ! Profitez absolument de nos super mégas offres pour cette fête pas du tout mercantile qui vont vous permettre de faire de super économies pour vos cadeaux ! Tout ça au nom de l’Amour™ ! »

Scarab : « C’est quoi la Saint-Valentin ? »

Mortamon Y. : « Oh, ça ? C’est l’un des moments de l’année qu’attendent le plus les commerciaux pour s’en mettre plein les poches. C’est aussi le moment où plein de jeux reçoivent des événements spéciaux ou l’on voit le plus souvent le jeu se remplir de trucs à base de chocolat et de cœurs. Et je suis pas sûr, mais il paraît que c’est censé être la fête des amoureux, mais apparemment ce détail n’aurait aucune importance… »

Scarab : « D’accord, mais c’est qui Valentin ? »

Blobor : « Ferme ta boîte à chocolats, Scarab ! »

DevilEA : « Et merci pour tous les cadeaux que vous nous offrez ! Nous chérissons beaucoup votre argent ! » 😉

P.S. Oui, cette critique est sortie trois jours après la Saint-Valentin… mais bon, au nom de la qualité, on ne peut pas toujours sortir quelque chose au jour près (surtout que je suis très lent ! ^^) ! Faites donc comme si c’était toujours la Saint-Pognon… euh, la Saint-Valentin ! 😀

D’ailleurs, beaucoup d’événements de ce jeu utilisaient des fêtes comme la Saint-Valentin comme principale thématique, ce qui était l’occasion d’obtenir des personnages et des armes sur ce même thème…

Fallen Princess - Juno
Juno, le premier personnage utilisé dans Fallen Princess pour la fameuse fête du marketing… euh, de l’amour®, pardon ! 🙂

Fallen Princess - Juno (LR)

Fallen Princess - Jupiter

Fallen Princess - Jupiter (LR)
Je crois qu’on a trouvé le personnage préféré de Macron !

Fallen Princess - Sweet IgnisFallen Princess - Sweet Ignis (LR)

Mais revenons à nos cambriolages invocations…

Devilia : « Tu réalises que ça aurait été la meilleure occasion de dire “revenons à nos moutons” ? »

Mortamon Y. : « Boh ! Je suis peut-être un vilain grincheux, mais pas à ce point-là quand même ! » ^^

Les personnages que vous obtiendrez seront évidemment -et malheureusement- complètement aléatoires et vous pouvez bien sûr tomber sur des doubles (surtout quand vous ne les voulez pas) ! Mais heureusement, il y avait un moyen d’invoquer des personnages rares sans utiliser des darkstones ! Il y avait trois pierres spéciales pour ça : les Sylvester Stallone silver stones, les golden stones et les rainbow stones. Si je me souviens bien, celles en argent permettaient d’invoquer des personnages de rang Rare au minimum, les dorées permettaient d’obtenir des personnages Super Rare au minimum, et les pierres arc-en-ciel invoquaient des Ultra Rare au minimum. Je n’ai jamais trouvé de pierre arc-en-ciel… Elles devaient sûrement faire partie des récompenses du mode arène ou des rangs supérieurs de l’abonnement VIP, ou soit elles n’ont jamais eu le temps d’être implémentées dans le jeu… En dehors de tout ça, il y avait aussi un autre gacha qui vous permettait de faire gratuitement une invocation de dix personnages par jour.

Fallen Princess - Alliance Coin Summon
Les quatre personnages emblématiques de ce gacha avaient de nombreux rôles dans l’histoire principale et dans les quêtes secondaires.

Tous les personnages de ce gacha étaient de faible rareté, à l’exception de quatre d’entre eux qui étaient de rang Super Rare et qui ne pouvaient pas évoluer. Après l’invocation gratuite, on pouvait continuer à faire plus d’invocations en utilisant des « alliances coins ». Ces pièces s’obtenaient très facilement en grand nombre en gagnant des combats. C’est donc une bonne façon de remplir son armée de personnage !… Sauf qu’il y a un autre problème… La quantité de personnages et d’armes que vous pouvez avoir est limitée ! Et pour pouvoir augmenter les limites, il faut dépenser des darkstones ! Oui, encore ! Comme si tout l’argent que rapporte le reste du jeu n’était pas encore suffisant ! Et vu la quantité de personnages que vous gagnerez au fil du jeu, il est vital d’augmenter la limite ! Le moindre détail est pensé pour tirer autant d’argent que possible de votre portefeuille… Alors oui, c’est assez largement possible de jouer au jeu sans dépenser un rond (je suis moi-même allé très loin sans payer), mais l’expérience reste considérablement dégradée par toutes ces escroqueries… Ce genre de modèles rendent les jeux beaucoup trop chronophages et frustrants pour les joueurs qui ne payent pas… Ce jeu peut donc être une vraie horreur en ce qui concerne le grinding… À ce sujet, le plus chiant doit être le système des Vis (les sorts de la princesse Aki) qui prennent des dizaines et des dizaines de combats à s’améliorer ! Et en dehors des étoiles qui apparaissent à chaque niveau d’un Vis, il n’y a même pas une barre de progression pour savoir où ça en est ! Et ce coup-ci, il n’y a même pas un moyen de les améliorer plus vite avec des darkstones ou une quelconque autre ressource ! Je veux dire, vous aimez notre pognon ou pas, à la fin ? Les créateurs de ce jeu n’ont vraiment aucune cohérence…

Pour continuer dans les trucs emmerdants, il y a aussi l’amélioration des armes et du Royaume… Contre une assez grande somme d’argent (l’argent du jeu, hein… pas votre pognon), vous pouviez fabriquer des armes (ce qui demande aussi des matériaux) ou améliorer celles que vous aviez déjà… Évidemment, ça serait trop facile s’il suffisait de payer pour faire tout ça ! Dans le premier cas, votre arme prendra plusieurs heures (en vrai) ou dizaines de minutes à être fabriquée. Ces temps d’attente peuvent être réduits en donnant des boissons énergétiques (encore difficiles à obtenir sans payer…) à votre forgeron ou en faisant un petit mini-jeu. Ce mini-jeu consistait à taper en rythme sur l’enclume sur laquelle le forgeron était en train de travailler… Mais évidemment, non seulement ça réduit très peu le temps d’attente, mais en plus ça déconne un max puisque ça a tout le temps fait crasher mon jeu à chaque fois que je l’ai fait !

Fallen Princess - Forgeron
L’écran de forge avec le mini-jeu en question qui apparaît en bas de l’écran. Remarquez qu’il était également possible de réduire le temps gratuitement en regardant des pubs, mais dans mon cas je n’ai obtenu que des crashs… De toute façon, vu que vous n’avez pas à forger très souvent (car ça dévore très vite vos ressources), ce n’est pas une grande perte.
Fallen Princess - Energy Drink
L’utilisation des boissons énergétiques.

En ce qui concerne les améliorations, elles ont des chances d’échouer et vous pouvez donc perdre de l’argent pour rien ! Et plus une arme est d’un haut niveau et plus les chances de réussites deviennent ridiculement faibles ! Ce qui fait que vous pouvez passer des dizaines de fois à sacrifier votre fric en matraquant le bouton d’amélioration pour rien !

Fallen Princess - Gear
Le menu de gestion des armes.

En plus, les armes ont toutes une puissance d’attaque différente, ce qui inclut les armes du même type… Autant donc dire qu’il était parfois difficile d’obtenir l’arme idéale… Heureusement, les événements les plus importants permettaient d’obtenir très facilement des dizaines et des dizaines d’armes ! Vous pouviez revendre ces armes contre de grosses sommes d’argent et des dark rings !

Fallen Princess - Armes d'événements
Les armes d’événements étaient d’excellentes ressources et étaient faciles à produire en masse grâce aux centaines de matériaux obtenus à force de recommencer les événements !

Contre de grandes sommes d’argent (toujours la fausse monnaie, heureusement), vous pouviez aussi améliorer le « Royaume » afin de débloquer quelques fonctionnalités et d’améliorer certains pourcentages de chances (comme le pourcentage de succès d’amélioration des armes).

Fallen Princess - Royaume
La section gauche du Royaume. Celle-ci donnait surtout accès au théâtre afin que vous puissiez voir à nouveau les cinématiques du jeu.
Fallen Princess - Realm
La section droite du Royaume. Vous pouviez y trouver la Bibliothèque qui permettait de consulter rapidement les informations sur les personnages que vous avez débloqués, le bâtiment des mini-jeux, les annonces du jeu et une statue qui augmentait les chances d’améliorer vos armes.

Et évidemment, ce jeu est des plus répétitifs… Les missions sont trop nombreuses et se ressemblent toutes… On enchaîne les combats et les dialogues en boucle sans que l’expérience se renouvelle vraiment… On revient quotidiennement perdre son temps à refaire les mêmes objectifs (que l’on ignore parfois quand ils sont trop exigeants) et événements moisis… On passe des heures dans les menus à gérer les personnages et les armes et à s’emmerder à les améliorer et à en « nettoyer » dès qu’on en a trop… Bref, jouer longtemps à ce jeu devient la mort du fun… Mais bon, ce n’est plus un problème puisque le jeu lui-même est mort, maintenant ! :p

Fallen Princess - Lair
Adieu, Fallen Princess… tes micro-transactions et tes temps de chargement à rallonge ne me manqueront pas ! 😛

Le jeu est donc durable, mais pas du tout dans le bon sens…


Gameplay :

Attaquons-nous à la jouabilité !

Devilia : « Laisse-moi deviner, tu vas dire que c’est de la merde ? »

Mortamon Y. : « Quoi ? Tu croyais vraiment que j’allais être de mauvaise foi juste parce que c’est un jeu mobile avec des pratiques pourries que je dénonce sur dix paragraphes dès que j’en ai la moindre occasion ?… “Comme c’est mignon” !… »

kaguya-sama-comme-cest-mignon-e1574700120518.png
« O kawaii koto ! »

Le gameplay est vraiment moyen pour un RPG… Ce n’est pas mauvais, mais c’est trop limité. En dehors des menus du jeu et de quelques mini-jeux, l’essentiel du gameplay de Fallen Princess se trouve dans les combats. Pour combattre, le joueur doit composer une équipe d’un maximum de cinq personnages. Vous ne pouvez pas gaver cette équipe de personnages trop puissants puisque chaque personnage a une certaine valeur et la somme des valeurs de vos personnages ne peut pas dépasser la limite qui vous est imposée (qui est de 130 points). Composer les équipes pouvait ainsi être bien ennuyeux puisqu’il fallait toujours atteindre cette exacte valeur pour avoir la meilleure équipe possible. Et il y avait évidemment beaucoup de missions qui demandaient de choisir des personnages particuliers afin de les accomplir ou d’être mieux récompensé… C’était surtout le cas d’un certain événement qui se déroulait dans une tour avec une cinquantaine d’étages et dont chaque mission avait des conditions particulières. Vous deviez donc parfois sélectionner des personnages avec un élément particulier, ou avec des traits de caractère précis (car oui, il y avait tout un système autour de ces traits). D’ailleurs, les personnages de l’équipe qui partageaient des traits obtenaient des boosts de certaines de leurs statistiques pendant les combats.

Fallen Princess - Personnages
La composition de l’équipe était la clé de la victoire dans bien des quêtes.

Tout ceci faisait qu’il fallait régulièrement se casser la tête à modifier son équipe… Et entre les temps de chargement, les dizaines de paramètres à prendre en compte et la taille toujours plus gigantesque de votre armée au fil du jeu, autant dire que la tâche devenait très pénible… Alors oui, on pouvait enregistrer une dizaine de sets d’équipes et il y avait un système de recherche pour chercher des personnages avec des statistiques ou des traits particuliers, mais ça restait quand même bien lourd à faire…

Fallen Princess - Personnages UR
Je vous laisse imaginer la galère que ça peut devenir quand vous avez dépassé la barre des trois cents personnages…

Avant chaque mission, le joueur peut également choisir un assistant qui viendra attaquer ou activer une compétence lors du tour d’un de vos personnages (et il me semble aussi qu’il pouvait parfois intervenir pour réduire les dégâts d’une attaque ennemie sur l’un de vos personnages). La sélection des assistants dépend des amis que vous avez dans le jeu (évidemment, il y a une limite à votre quantité d’amis et elle augmente en gagnant des niveaux). Si vous avez pris le personnage d’un joueur inconnu, vous aurez la possibilité de lui faire une demande d’ami à la fin du combat. Puisque certaines personnes offraient d’excellents personnages, il valait mieux compter ces joueurs parmi vos alliés. Ceci était surtout utile lors des événements où certains personnages précis multipliaient considérablement les points que vous gagniez, et vous pouviez ainsi remporter les meilleures récompenses possible. Choisissez donc bien vos amis… Vous pouviez donc vous-même mettre à disposition trois personnages (que vous pouviez toujours utiliser en même temps dans vos équipes). C’était donc l’occasion de prêter main-forte à d’autres joueurs en choisissant les personnages les plus utiles possible ou ceux qui rapportent le plus de points quand un événement a lieu.

Fallen Princess - Characters
C’est ici que le joueur pouvait gérer ses personnages. On pouvait venir ici pour les synthétiser (sacrifier des personnages pour en améliorer d’autres), les faire évoluer, pour composer des équipes, pour sélectionner les assistants à mettre en ligne, et pour vendre les persos.

Les combats se déroulaient au tour par tour. Lors de ces combats, vous étiez confrontés à plusieurs vagues d’ennemis (mais quelques missions ne proposaient qu’une seule vague ou un seul ennemi qui est un boss bien costaud et d’une très grande taille). Le joueur pouvait choisir d’exécuter deux actions différentes avec chacun de ses personnages : une attaque normale, ou une compétence.

Fallen Princess - Combat

Les compétences étaient l’aspect stratégique le plus intéressant du jeu puisqu’il y en avait une grande variété. Ce que j’aurais à reprocher est qu’elles sont très mal équilibrées puisqu’il y en a qui sont bien trop puissantes et il y en a d’autres qui sont aux portes de l’inutilité. Il y a de tout : des attaques élémentaires, des altérations d’état, des boosts de statistiques, etc. Les meilleures étaient surtout celles qui visaient plusieurs personnages à la fois (que ce soit parmi vos alliés où parmi vos ennemis). Les compétences ont toutes un coût : elles consomment des points dans la jauge de compétence qui est partagée par tous les personnages de l’équipe. Cette jauge se remplit au fil des tours et se remplit plus vite en attaquant des ennemis. La taille de la jauge de compétence pouvait également être augmentée en terminant des quêtes de personnage et en utilisant dans l’équipe des personnages de ces quêtes complétées. De cette façon, chaque personnage pouvait augmenter la jauge de dix points. Ces deux actions s’exécutent avec un système de ciblage. Vous sélectionnez d’abord avec vos doigts le personnage auquel vous voulez donner un ordre, puis vous ciblez un ennemi en le touchant. Il ne reste plus qu’à choisir d’attaquer ou d’utiliser la compétence du personnage.

Fallen Princess - Qilin
Qilin ne faisait pas partie des personnages de la plus haute rareté, mais ses excellentes stats et sa compétence qui causait des dégâts dévastateurs sur un seul ennemi en faisaient un des meilleurs atouts à avoir.

La princesse Aki est également présente sur le champ de bataille, mais elle ne se bat pas… Ce qui est bien stupide quand on sait à quel point elle est puissante. Elle ne peut ni attaquer ni être attaquée. Néanmoins, elle peut utiliser une fois par combat des capacités spéciales qui sont nommées « Vis ». Celles-ci fonctionnent comme les compétences et sont un peu comme des versions plus puissantes de celles-ci. Aki dispose de sa propre jauge de Vis qui se remplit au fil du combat. Aki a ses propres statistiques qui permettent par exemple d’altérer la vitesse de remplissage de la jauge ou la puissance des Vis. Ces statistiques peuvent être changées en utilisant des points (qui peuvent heureusement être réinitialisés, mais cela a un coût) qui sont obtenus quand le joueur gagne des niveaux ou en changeant la tenue d’Aki.

Fallen Princess - Améliorations
Il y avait vraiment beaucoup de choses à gérer dans ce jeu…

Aki a d’ailleurs une très large gamme de coiffures et de vêtements tous plus adorables que les autres qui permettent tout autant de personnaliser ses capacités que son apparence. Ces vêtements ne sont pas faciles à obtenir puisqu’ils s’obtiennent surtout en atteignant des objectifs précis ou en allant assez loin dans certains événements.

Fallen Princess - Aki's House
L’écran qui permettait de gérer les statistiques et les équipements d’Aki.
Fallen Princess - Vêtements d'Aki
Quelques vêtements. Il était également possible de transférer (de manière non définitive) les statistiques d’un vêtement sur un autre afin de pouvoir avoir le look qu’on veut sans affaiblir Aki. Cependant, l’objet qui permettait ça était rare et il n’était donc pas possible de le faire souvent…
Fallen Princess - Vêtements
Comme vous pouvez le voir, ces tenues étaient très diversifiées ! Il y a vraiment de quoi donner à la princesse l’apparence qu’on voulait !

J’aime le fait que les développeurs ont pris le temps de donner des descriptions différentes à chaque vêtement (il en va de même pour les armes et pour les personnages) ! Dommage qu’ils n’ont pas donné autant de soin au reste du jeu… Pour revenir aux Vis, un truc qui m’a bien énervé est que l’on ne peut pas annuler l’exécution du sort dès que l’on a appuyé sur le bouton « Vis ». Cela veut donc dire que si vous appuyez dessus par accident au mauvais moment, eh bien ça peut plomber toute votre stratégie. Et encore, si Aki lançait son sort directement, je pourrais comprendre, mais elle ne le fait que quand elle obtient son tour pour agir… C’est débile !… Revenons à présent aux « parchemins » dont j’avais parlé bien plus tôt. Chaque parchemin contient des « Chaos Words ». Quand Aki apprend tous les Chaos Words d’une série particulière, elle apprend à déclencher un nouveau Vis. Malgré les noms qu’il se donne, ce système n’a absolument aucune profondeur puisque vous n’avez même pas à assembler les mots par vous-même et que chaque parchemin contient presque tout le temps tous les mots nécessaires pour apprendre un nouveau Vis directement. Ce jeu ne sait pas ce qu’il veut faire… Parfois, il essaye d’être complexe et parfois il est beaucoup trop simple…

Malgré toutes les possibilités offertes pour le jeu, la jouabilité reste trop limitée et la stratégie repose surtout sur les éléments, sur des chiffres et sur de la chance. Et à ce sujet, il y a parfois trop de hasard dans les combats… Pour commencer, les interventions des assistants surviennent au hasard. Mais aussi, l’ordre d’attaque a une grande part de hasard et il y a deux bonus qui peuvent survenir aléatoirement lors du tour d’un personnage (allié ou ennemi). Le premier est un effet de soin qui redonnera une certaine quantité de points de vie à l’un des deux groupes de personnages. Le second remplira considérablement la jauge de compétence d’une des deux équipes. Tous ces petits événements peuvent être quelque peu anticipés par le fait qu’ils sont indiqués dans une petite bulle à côté des icônes de personnages (qui indiquent l’ordre d’attaque). Mais comme il n’y a aucune façon de les contrer autre que d’essayer de tuer votre ennemi aussi vite que possible, leur fonctionnement reste un pur jeu de chance ! Et ce jeu de chance, il peut parfois complètement saboter vos parties ou vous donner une victoire in extremis ! Et c’est d’autant plus gênant quand ça vient ruiner vos combats dans le contexte que je m’apprête à aborder…

Que je hais certains combats de ce jeu !… Certains s’éternisaient vraiment pour rien… Je pense surtout aux boss ou aux événements de difficulté extrême où l’on était confrontés à de véritables sacs à PV… et le pire du pire était les ennemis de ce type qui pouvaient se régénérer… Je crois que je n’ai jamais été aussi proche de devenir fou dans ce jeu que lorsque j’ai affronté des ennemis comme ça !… Non seulement il faut une éternité pour baisser leurs points de vie, mais en plus ces ennemis peuvent au hasard décider d’utiliser une compétence qui les guérit totalement quand ils sont au bord de la mort !… Comme ça !… Parce que vas te faire foutre !… Il faut donc prendre les meilleurs persos et les meilleurs assistants possible et avoir la chance d’avoir des tours d’avance sur l’ennemi quand il est au bord de la mort avant qu’il n’utilise sa compétence ! Franchement, je doute que les développeurs aient eux-mêmes testé ces combats au vu des crises de rage qu’ils peuvent générer tellement que c’est mal foutu ! Je veux dire, prenez Pokémon par exemple ! Dans ces jeux, les dresseurs ennemis ne portent pas une quantité infinie d’objets de guérison qu’ils utilisent quand vous avez bien amoché leurs Pokémon les plus importants ! Non, ils vont juste avoir un ou deux objets comme ça et rien ne vous empêchera de buter leurs Pokémon rapidement juste après. Et dans les RPG où les persos utilisent de la magie, on ne va pas te mettre un boss qui peut utiliser un sort qui régénère toute sa santé d’un coup quand tu as passé plus d’une dizaine de minutes à lui faire perdre des points de vie ! Mais dans ce jeu, personne n’y a réfléchi ! Les ennemis peuvent se soigner à l’infini puisque les compétences se rechargent sans limites tant que les tours passent ! Et le mieux c’est quand tu as passé près d’une centaine de tours sur un même combat de merde et que l’ennemi finit par buter ton équipe et que tu dois ainsi TOUT recommencer !… Ou mieux encore, vous pouvez parfois terminer la mission et n’obtenir aucune des récompenses que vous attendiez, ce qui fait qu’il faut donc la faire plusieurs fois !… Bon sang, je crois qu’aucun autre RPG ne m’a donné autant de frustration…

Fallen Princess - Zhu Que
Zhu Que était le premier personnage d’un événement de difficulté extrême à avoir été introduit. L’événement était peut-être frustrant, mais Zhu Que était tellement puissante que ça valait le coup !

Fallen Princess - Zhu Que (LR)

Fallen Princess - Quinglong
Ah !… Quinglong ! Je crois qu’il n’y a rien que je déteste plus dans ce jeu que ce personnage ! C’est elle qui avait vraiment l’événement le plus insupportable ! Ses compétences étaient vraiment plus qu’abusées !…
Fallen Princess - Quinglong (LR)
Rien que de revoir cette petite me donne des flashbacks de la guerre du Vietnam… Et est-ce que la récompense valait le coup de se casser la tête à recommencer la quête des dizaines de fois pendant des heures et passer à chaque fois plus de quinze minutes sur le même ennemi ?… Non… pas du tout… Pas du tout… PAS DU TOUT ! 😡

D’ailleurs, je n’ai pas mentionné ça, mais le joueur reçoit une note à la fin de chaque mission ! Et il y a intérêt à ce que vous ne fassiez pas n’importe quoi, car une mauvaise note vous donne de moins bonnes récompenses ! Il faut donc terminer la mission aussi vite que possible et essayer de ne pas perdre des personnages ! D’ailleurs, lorsque vous perdez un personnage, vous pouvez le ressusciter avec un peu de santé au bout de plusieurs tours. Mais plus vous ressuscitez un personnage et plus il sera long de pouvoir le ramener à la vie la prochaine fois et plus les résultats de fin de mission seront mauvais. Tout ceci rendait ainsi les quêtes de difficulté extrême encore plus insupportables ! Aussi, le jeu contenait une mécanique nommée « overkill ». Lorsque vous tuez un ennemi en infligeant beaucoup plus de dégâts que nécessaire, une mention « overkill » pouvait apparaître et vous rapportez plus de points à la fin d’une mission. Cependant, je n’ai jamais compris comment ça fonctionnait vraiment puisque ces mentions apparaissaient complètement au hasard dans mon cas. Bref, les résultats ajoutaient une certaine rejouabilité aux missions du mode histoire et des événements puisque vos notes étaient mémorisées par le jeu.

Pour réduire la frustration, le jeu a quand même ajouté quelques options. La première est le bouton « speed » qui accélère considérablement la vitesse du combat (croyez-moi, c’est presque impossible de revenir à la vitesse normale après ça…). Le second est le bouton « auto » qui permet à vos personnages de se débrouiller tout seul… Et ce bouton, vous ne devez l’utiliser que quand vous êtes sûrs de gagner dès le début ! Pourquoi ? Eh bien, parce que les IA de ce jeu n’ont presque aucun sens de la stratégie ! Elles ne savent pas éliminer les bons ennemis, elles ne savent pas qui soigner en priorité (le mieux est quand elle soigne des personnages avec une santé pleine !) et elles sont complètement au pif dès qu’il faut utiliser une compétence. Et comme vous ne contrôlez pas les assistants, ne comptez pas sur eux pour toujours prendre des bonnes décisions… Ce qui fait qu’il vaut mieux choisir des assistants avec des compétences qui ciblent un groupe entier ou qui sont exclusivement offensives. En plus de toutes ces fonctionnalités, si votre équipe est assez forte, vous pouvez passer intégralement les combats des missions et des événements qui ont déjà été terminés, ce qui vous amène directement à l’écran des récompenses. Cependant, les résultats risquent d’être moins bons que si vous aviez la mission vous-même, et le dernier round du combat ne peut pas toujours être passé à cause des ennemis spéciaux qui peuvent parfois y apparaître.

Fallen Princess - Combat à tour unique
Un combat à round unique.

Aléatoirement, presque tout combat du jeu peut obtenir un dernier round alternatif où vous serez confrontés à des adversaires plus forts que d’habitude. Le bon côté de tout ça est que vous remporterez de meilleures récompenses si vous parvenez à gagner. Dans le mode histoire, des « héros légendaires » peuvent aussi au hasard venir remplacer certains combats entiers. Toujours au hasard, lorsque vous échouez une mission, votre personnage peut faire apparaître un spectre qui ira envahir le jeu d’autres joueurs. Je ne sais malheureusement pas grand-chose sur ces spectres puisqu’ils sont un événement tellement exagérément rare que je n’en ai presque rencontré aucun. Si je me souviens bien, ceux-ci agissaient comme les héros légendaires en envahissant des niveaux au hasard et ils apparaissaient comme une version obscure de votre équipe. Les battre donnait beaucoup de chances d’obtenir des cartes d’enchantements. Ces cartes pouvaient être équipées sur certaines armes qui avaient des emplacements dédiés à celles-ci. Toutes les cartes ajoutaient un effet spécial aux armes et permettaient ainsi de renforcer l’équipe du joueur encore plus loin.

Fallen Princess - Cartes
Quelques cartes.

D’ailleurs, continuons un peu à parler des éléments stratégiques du jeu… Passons aux éléments, justement ! Il y en a six en tout (feu, eau, terre, foudre, lumière, ténèbres). Chacun a sa propre force et sa propre faiblesse. Le feu est fort contre la terre, l’eau est forte contre le feu, la terre est forte contre la foudre, la foudre est forte contre l’eau, et la lumière et les ténèbres sont efficaces l’un contre l’autre. D’ailleurs, ces deux derniers éléments sont assez mal pensés puisqu’il est dur de bien les utiliser stratégiquement et qu’ils ne facilitent en rien les combats où l’on se bat exclusivement contre des ennemis de type lumière ou ténèbres… Lors d’un combat, vous pouvez facilement identifier l’élément de chacun de vos personnages et de vos adversaires en regardant leur couleur. C’est certes efficace, mais il faut quand même avouer que c’est aussi une manière assez facile de diversifier les ennemis qui sont loin de faire dans la grande variété (la majorité du temps, on affronte surtout des bandits et des esprits). C’est d’ailleurs dommage que tous les ennemis ne soient pas jouables, car certains ont vraiment la bonne tête pour rejoindre les rangs d’Aki…

Fallen Princess - Personnages extrêmement rares
Une petite sélection de personnages de rareté maximale et de divers éléments. Remarquez tout de même comment ces icônes sont bien détaillées. Vous pouvez voir si le personnage fait partie d’une équipe, s’il a équipé une arme ou non, s’il a dépassé ses limites, et vous pouvez voir aussi sa rareté, son niveau et son élément. En regardant bien le niveau de détail du fond des icônes, on peut aussi voir si le personnage a augmenté sa puissance élémentaire ou non. Les cadenas sont là pour indiquer que vous avez verrouillé des persos, ce qui vous permet d’éviter de les vendre ou de les sacrifier par accident.

Comme vous l’aurez compris, la stratégie de ce jeu repose surtout sur la préparation avant les combats. Le jeu est plutôt bien élaboré de ce côté-là, mais il n’y a vraiment pas grand-chose sur la jouabilité elle-même qui est beaucoup trop pauvre pour un RPG et se contente de faire le minimum absolu. Sinon, je pourrai vous mentionner le mini-jeu Akky Bird… C’est simple, c’est juste Flappy Bird avec un skin Fallen Princess. Au moins, ça n’a pas été fait à l’arrache et c’était une façon plutôt fun d’attendre de récupérer un peu d’endurance ou de passer le temps lors des installations de données (puisque le mini-jeu se lançait automatiquement pour les mises à jour dans le jeu).

Fallen Princess - Akky Bird
C’est un oiseau ? C’est un avion ? Non ! C’est… Ah bah, si, en fait, c’est un oiseau…

Versions :

Il n’y avait que deux versions : la version iOS et la version Android. Je n’ai connu que la version Android, mais je doute que la version iOS ait eu de quelconques différences… C’est juste que le suivi était un peu différent entre les deux plateformes puisque les notices de bugs n’étaient pas les mêmes et que chaque version avait donc son propre petit lot de problèmes… Donc bon, il n’y a rien à dire de plus.


Accessibilité :

Le jeu peut toujours être téléchargé et lancé si vous l’aviez déjà ajouté à votre bibliothèque sur Google Play ou sur l’App Store, mais vous serez bloqués par un message d’erreur avant même d’atteindre l’écran titre !

Screenshot_2018-10-31-16-14-53
J’aime le fait qu’ils n’ont même pas pris la peine de faire un message d’erreur qui explique que le jeu a fermé… Bande de branleurs, va…

Il est donc inutile de faire plusieurs tentatives si vous lancez le jeu et qu’on vous dit « de vérifier la qualité de la connexion de votre appareil », car techniquement, le jeu n’existe plus ! Il ne s’ouvrira pas par miracle même si vous continuez à tenter chaque jour pendant des dizaines d’années !

Devilia : « Mais qui serait assez con pour faire ça ? »

Mortamon Y. : « … Quelqu’un qui n’aurait pas été informé de la fermeture des serveurs du jeu et qui se dirait donc que c’est un problème de connexion sur son appareil et que ça finira bien par remarcher un jour ?… Je sais pas, hein. Il peut y avoir des tas de raisons pour lesquelles on peut venir à croire que le jeu est toujours accessible. »

Devilia : « … Ouais, c’est crédible… Mais faut quand même sortir de sa grotte à un moment, quand même. »

Bref, très peu de personnes peuvent donc encore télécharger le jeu !… Et aucune ne peut y jouer !… À moins que « lancer l’application » rentre dans votre définition de « jouer »… Si oui, vous avez un très étrange concept de l’amusement.

Marty : « C’est très oppressif pour les gens qui s’amusent comme ça, hein ! Moi je passe mes soirées à appuyer en boucle sur le bouton “Retry” et je m’éclate un max ! Je vais aller crier sur Twitter et il va y avoir plein de threads qui vont être créé sur toi ! Tu vas prendre cher ! »

Mortamon Y. : voix sarcastique « Ah oui ! Des threads quand même ! Je me sens très menacé ! C’est sûr que je vais me calmer après ça !… Je sais pas en quoi je dois me “calmer”, hein, mais je vais le faire quand même ! Ça m’a vraiment convaincu ! »

Fallen Princess - Google Play.png
Voilà comment le jeu apparaît sur Google Play si vous allez le chercher dans votre bibliothèque d’applications.

Verdict :

Si j’avais à résumer Fallen Princess en quelques mots, je dirais que c’est… un jeu mobile… Je pense que c’est une très bonne façon de résumer ce qu’il vaut… Mais c’est un jeu qui ne méritait pas d’être fait pour le jeu mobile… Il a indéniablement un grand charme grâce à son univers plutôt mémorable et assez original et son style qui le distingue de nombreux jeux. C’est un jeu mobile dans lequel il y a eu un soupçon de passion (ce qui est assez rare pour le souligner)… un soupçon d’espoir quant à sa qualité. Mais tous ces soupçons ont été complètement étouffés par l’habituelle cupidité de bien des créateurs sur cette plateforme qui ne ratent jamais l’occasion de traire les joueurs comme des vaches avec les manières les plus crades possible. Il est compréhensible qu’un jeu gratuit ait des micro-transactions ou d’autres contenus payants, mais il est incompréhensible que les contenus payants d’un jeu soient aussi exagérément nombreux et coûtent à eux seuls l’équivalent de plusieurs mois de salaire. Avec tant de contenus difficiles (ou impossibles) à obtenir sans payer, il est dur de vraiment apprécier le jeu à son maximum. Toutefois, même s’il en avait été autrement, Fallen Princess n’aurait pas atteint la qualité d’un très bon jeu ou d’un jeu excellent. Fallen Princess est un jeu qui a beaucoup de contenus, mais il manque cruellement de substance. Le jeu est inutilement chronophage et exagérément répétitif sur le long terme et sa jouabilité est beaucoup trop restreinte. Ces défauts sont bien trop forts, même pour un RPG.

Tout cela est bien dommage quand on voit à quel point le jeu est bien emballé et essaye de faire des efforts pour se démarquer. Les graphismes sont plutôt jolis et sont sublimés par une direction artistique de qualité ; la bande sonore est bonne ; l’univers du jeu est attachant et rafraîchissant pour un jeu mobile ; le jeu a beaucoup de contenus à offrir ; et les options stratégiques sont quand même assez profondes. Si Fallen Princess avait été mis entre des mains plus compétentes et plus respectables et qu’il avait été pensé pour sortir sur PC ou sur une console comme la 3DS, il aurait pu être un très bon jeu. Mais tel qu’il a été créé, il n’a finalement fait que de renforcer la mauvaise image qu’ont les jeux mobiles qui se ressemblent bien trop pour la majorité d’entre eux et qui n’essayent pas assez souvent d’être des jeux qualitatifs. Ce jeu avait beaucoup de potentiel, mais ses créateurs ont préférés se torcher avec jusqu’à ce que le jeu finisse par couler jusqu’au fond de la cuvette. Aujourd’hui, plus personne n’aura l’occasion de découvrir ce jeu et personne n’aura la possibilité d’exploiter davantage son potentiel. Ironiquement pour sa thématique, Fallen Princess aurait pu être un rayon de lumière parmi les jeux mobiles, mais il a finalement choisi de succomber aux ténèbres pour ne plus jamais en ressortir… Au point de ne faire plus qu’un avec le néant… Et en partant, il a emporté l’argent de tous les joueurs qui ont fait l’erreur de lui faire confiance… Au revoir princesse Aki, tu étais diaboliquement adorable…

 

Fallen Princess :

Graphismes : 14,75 / 20

Bande sonore : 14 / 20

Scénario : 13,25 / 20

Durée de vie : 13,25 / 20

Gameplay : 12 / 20

Total : 12,5 / 20

 

… Sinon, ai-je mentionné que ce jeu n’a rien d’exceptionnel ? 😛

Et voilà pour cette micro-critique qui a fini par devenir une grosse mini-critique ! ^^

Merci pour votre lecture ! J’espère que cette review vous aura plu ! Et bien sûr, joyeuse Saint-Valentin ! Surtout, n’oubliez pas de consommer autant que possible ! :p

JDG - Dépense ! Consomme !
« Dépense ! Consomme ! Achète nos merdes ! »

Et afin de faire un meilleur de travail de préservation que les développeurs eux-mêmes, voici un bon nombre de captures d’écran des personnages du jeu ! :

Fallen Princess - Zeus
Zeus a bien rajeuni…

Fallen Princess - Zeus (LR)

fallen-princess-hera-e1574709759825.pngFallen Princess - Hera (LR)

Fallen Princess - HeraclesFallen Princess - Heracles (LR)

Fallen Princess - Talos

Fallen Princess - Talos (LR)
Voir ce personnage me rappelle que les personnages avaient un système de catégorisation par espèces… Un système encore très mal équilibré puisque certaines espèces étaient très sous-représentées, ce qui était surtout le cas des machines.

Fallen Princess - CuhullinFallen Princess - Cuhullin (LR)

Fallen Princess - BrigidFallen Princess - Brigid (LR)

Fallen Princess - DagdaFallen Princess - Dagda (UR)

Fallen Princess - Simurgh (Ultra-Rare)Fallen Princess - Simurgh (UR)

Fallen Princess - UrdrFallen Princess - Urdr (LR)

Fallen Princess - Hel (Ultra-Rare)Fallen Princess - Hel (UR)

Fallen Princess - DrosselFallen Princess - Drossel (LR)

Fallen Princess - FenrirFallen Princess - Fenrir (LR)

Fallen Princess - Gabriel (Ultra-Rare)

Fallen Princess - Gabriel (UR)
« Beaucoup apprécient sa grande compagnie, même Lucifer lui-même. » Eh, bien… si nous parlons de « l’archange » Gabriel de Gabriel DropOut, alors oui, ça doit être tout à fait exact… tous deux de vrais modèles d’anges déchus… Et oui, sombrer dans des MMO gavés de micro-transactions est l’une des plus grandes déchéances possible. Oui, au même niveau que de devenir Satan. Alors, ne jouez plus aux MMORPGs, sinon vous deviendrez comme le diable. [Ceci était un message de prévention de France 2 contre l’addiction aux Meuporgs]
Fallen Princess - Raphael
Et tout comme Raphael de Gabriel DropOut, celle-ci est extra thicc ! Heureusement, celle-là n’a pas l’air sadique !

Fallen Princess - Raphael (LR)

Fallen Princess - AritonFallen Princess - Ariton (LR)

Fallen Princess - Red Riding Hood
Oh non ! Japon, qu’as tu donc fait au Petit Chaperon rouge !?

Fallen Princess - Red Riding Hood (LR)

Fallen Princess - SebastianFallen Princess - Sebastian (LR)

Fallen Princess - LoreleiFallen Princess - Lorelei (LR)

Fallen Princess - Summer Foxtone (Ultra-Rare)
Senko-san a vraiment changé avec l’âge…

Fallen Princess - Summer Foxstone (UR)

Fallen Princess - Tenko (Ultra-Rare)Fallen Princess - Tenko (UR)

Fallen Princess - Sakuya-HimeFallen Princess - Sakuya-Hime (LR)

Fallen Princess - Yang GuifeiFallen Princess - Yang Guifei (LR)

Fallen Princess - New Year QilinFallen Princess - New Year Qilin (LR)

Fallen Princess - OrihimeFallen Princess - Orihime (LR)

Fallen Princess - General SuzukaFallen Princess - General Suzuka (LR)

Fallen Princess - Nue (Ultra-Rare)Fallen Princess - Nue (UR)

Fallen Princess - NisseFallen Princess - Nisse (LR)

Fallen Princess - Christmas Elfie (Ultra-Rare)Fallen Princess - Christmas Elfie (UR)

Fallen Princess - Christmas CobaltFallen Princess - Christmas Cobalt (LR)

Si vous en voulez plus, sachez que j’ai mis toutes celles qui apparaissaient exclusivement sur Le Royaume de Mortamon dans cet article : Mes créations vidéoludiques #0.

Je pense que je ne suis pas près de parler à nouveau de jeux mobiles avant plusieurs années !… Mais il y en a un autre que je suis sûr de faire l’an prochain ou lors d’une autre année… Un autre jeu d’Ambition et celui à travers lequel j’ai pu découvrir l’existence de Fallen Princess… Un jeu auquel j’ai décidé de jouer lors d’un 1er avril juste pour la rigolade… Un jeu qui a fini par me faire découvrir les tréfonds du monde des jeux mobiles tel un plongeon dans la cuvette des chiottes page tendances de YouTube… Rendez-vous lors d’une prochaine Saint-Valentin !…

Auteur : Mortamon Y.

Écrivain à l’imagination débordante, passionné de jeux vidéos, et prêtre de la Sainte Prune. Quand je ne suis pas occupé par mes romans, je crée principalement des fictions, des critiques, des anecdotes et des articles wikis autour de mes créations, des annonces concernant mon actualité, et divers autres contenus. Si vous le voulez bien, passez donc un agréable séjour dans mes multiples mondes imaginaires...

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.