Anecdotes 351 à 400 – Blogs et autres

351 à 400 anecdotes sur mes blogs et mes divers contenus

Attention, ces anecdotes révèlent les contenus de certaines de mes créations, ne les lisez pas si vous n’avez pas d’abord lu les contenus liés.

Lien vers les anecdotes précédentes :

Anecdotes 301 à 350 – Blogs et autres


Anecdotes sur les critiques (suite) :

Dungeon Keeper – Critique :

Capture d_écran (814)

Anecdote n° 351 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première à utiliser une capture d’écran du jeu pour l’image à la une, et non pas une image de la jaquette du jeu.

Anecdote n° 352 : La note de PlusJamais/20 attribuée à l’extension du jeu reprend encore le gimmick des notes de Benzaie. Cette note a d’ailleurs été déjà utilisée par ce dernier.

Anecdote n° 353 : La première image utilisée dans la partie continuant mon gimmick des moqueries sur EA est une image souvent employée par les internautes pour lister toutes les « victimes » d’Electronic Arts. Cette image a été mise à jour au fil des années pour lister tous les nouveaux studios coulés par l’entreprise tant détestée, ainsi que leurs jeux les plus notables.

Anecdote n° 354 : Plusieurs surnoms sont donnés à EA dans cette critique, comme « Electronic Atrocities » (« Atrocités Électroniques »), ou encore « EAss » et « ElectroNIQUE Asses » (jeu de mots sur « Ass », aux significations assez variées comme « idiot », « cul », ou « âne »).

Anecdote n° 355 : « La sensation de fierté et d’accomplissement » est une référence à la controverse concernant les micro-transactions de Star Wars Battlefront II (2017), et plus particulièrement sur la réponse d’EA contenant la fameuse phrase. Cette réponse a battu le record du plus grand nombre de notes négatives sur Reddit. Cette même réponse est citée et traduite un peu plus tard dans la critique.

Anecdote n° 356 : Le GIF utilisé juste après la première mention de la « sensation de fierté et d’accomplissement » est basé sur un extrait de l’épisode 7 de l’anime Plastic Nee-San. Ce GIF n’a pas été choisi au hasard, puisque c’est aussi dans cet article que Devilia fait sa première apparition. Quelques caractéristiques de celle-ci ont été inspirées par Iroe Genma (« Nee-San »), le personnage principal de l’anime qui apparaît sur ce GIF, d’où le choix de les rassembler dans un même article.

Anecdote n° 357 : La légende du GIF de Plastic Nee-San fait référence une nouvelle fois à la phrase la plus connue issue de la réponse d’EA sur Reddit, mais fait surtout une pique sur les loot boxes, une pratique assez commune chez EA et très détestée par de nombreux joueurs.

Anecdote n° 358 : La « vraie » traduction contient de nombreux sous-entendus sur un bon nombre de pratiques mal perçues venant d’EA. Pour pousser la moquerie, tous les « e » sont remplacés par des « € », tous les « s » sont remplacés par des « $ », tous les « y » sont remplacés par des « ¥ », et tous les mots liés à l’argent et à EA sont en gras. D’ailleurs, pour celles et ceux ayant eu du mal à lire la traduction, la voici avec des lettres normales :

« L’intention est de prendre facilement l’argent des CONsommateurs tout en leur faisant discrètement sentir à quel point nous aimons les enculer profondément.

En ce qui concerne le “jeu” (traduction exacte : machine à pognon), nous avons tout pensé pour que vous, nos bien aimés portefeuilles sur pattes qui marchent et parlent, puisez raquer autant de pognon que possible. Nous continuons à étudier chaque jour comment vous prendre toujours plus salement votre précieux argent si durement gagné, et ainsi, trouver toujours plus de façons de vous prendre pour des cons, car vous n’êtes rien d’autre que des sources de fric à nos yeux.

Nous aimons tant votre délicieux argent, et nous en voulons toujours plus, car c’est notre plus grande passion de se faire autant de sous que possible en nous torchant avec VOS passions et sur les efforts de nos employés (traduction exacte : esclaves) devant accomplir des objectifs de ventes exagérés, et devant donc ruiner leur œuvre autant que nécessaire pour nos intérêts.

Payez sans discuter, et convainquez tous les râleurs et récalcitrants que leurs critiques sont inacceptables, car elles diminuent nos bénéfices. Votre argent et vos passions sont à nous. Allez vous faire enculer, lol ! -Cordialement, le PDG très passionné d’EletroNIQUE Asses. »

Anecdote n° 359 : Le traducteur de langue de bois et la remarque « sur un certain président de la République » fait référence aux nombreuses critiques sur bon nombre de politiciens, souvent reprochés de pratiquer la langue de bois. Le président en question est Emmanuel Macron, ayant lui-même été souvent la cible de ces critiques. La blague est également continuée plus tard dans le texte par la remarque sur le don de mensonge d’EA.

Anecdote n° 360 : Trouver le traducteur « en traversant la rue comme pour trouver du travail » fait référence à une réponse très controversée d’Emmanuel Macron. En effet, celui-ci avait dit à un jeune horticulteur au chômage « qu’il suffisait de traverser la rue pour trouver du travail ». Cette réponse a fait évidemment l’objet de nombreuses critiques et de parodies.

Anecdote n° 361 : Les insultes « fainéants, cyniques, et extrêmes » font également référence à des paroles controversées d’Emmanuel Macron. Celles-ci ont été prononcées par ce dernier lors d’un discours en Grèce lorsqu’il a affirmé « Je ne céderais rien. Ni aux fainéants, ni aux cyniques, ni aux extrêmes. ». Il lui fut reproché d’adresser ces insultes aux opposants à sa réforme du Code du travail.

Anecdote n° 362 : Ma description du nouveau Battlefront II fait référence aux graphismes du jeu qui sont très beaux, mais qui cachent derrière de nombreuses pratiques que je juge comme étant mauvaises. J’ai ce même point de vue pour de nombreux autres jeux d’Electronic Arts, et c’est également le cas d’un bon nombre d’autres joueurs.

Anecdote n° 363 : Le « bel emballage pour attirer les joueurs dans la camionnette blanche » fait référence une fois de plus aux beaux graphismes du jeu, mais qui cachent de mauvaises pratiques au point que les joueurs se feraient avoir (ou pour utiliser des termes et des sous-entendus plus vulgaires : se feraient « enculer ») une fois qu’ils auraient acheté le jeu. Ce dernier sous-entendu se fait à travers la comparaison avec « la camionnette blanche » qui est souvent attribuée dans de nombreuses blagues sur Internet à un piège fréquemment utilisé par des kidnappeurs d’enfants et parfois même à des pédophiles. Ces blagues sont fondées sur de nombreuses rumeurs, et ont leur propre mème qu’est le « Free candy van ».

Anecdote n° 364 : L’utilisation des termes « flocons de neige » par Marty fait référence à l’expression anglaise « snowflake ». Celle-ci est utilisée pour désigner de manière péjorative des personnes qui se sentent trop uniques et fières, ou bien qui seraient trop émotionnelles et facilement offensées (notamment quand elles sont présentées à des opinions contraires à la leur) comme sous-entendu par Marty dans le cas présent.

Anecdote n° 365 : Ma réponse « Retourne dans ta boîte, toi ! » fait référence au fait que tous les jouets de L’Aventure de Marty (et donc Marty) sont tous rangés dans une seule et même boîte. Cette même boîte est utilisée dans l’image à la une de toutes les versions avec images des différents chapitres de L’Aventure de Marty.

20180604_124149
La première image de la boîte qui fut utilisée sur le blog.

Anecdote n° 366 : Marty me demandant d’aller finir son aventure fait référence aux retards du Chapitre 3 de L’Aventure de Marty, et est donc une des premières blagues d’une longue série sur les nombreux reports de ce même chapitre.

Anecdote n° 367 : Le terme « gaucher » employé par Marty reprend ses blagues sur la politique où il confond les mots « gaucher » et « gauchiste ». L’utilisation de ce terme fait ici référence à des insultes clichées souvent adressées aux personnes aux idées de gauche souvent reprochées d’être des feignants. Cette utilisation fait aussi référence au fait que des personnes se font traiter bien souvent à tort de « gauchistes ».

Anecdote n° 368 : La dernière réponse fait référence au fait que Marty ne deviendra probablement jamais respectueux de la même manière qu’Half-Life 3 ne sortira peut-être jamais. Ceci fait référence au mème autour du jeu Half-Life 3 dont la sortie génère une immense impatience dans le cœur de très nombreux joueur bien qu’il est improbable que le jeu sorte un jour. Ce mème est à l’origine d’un nombre exagéré de blagues et de théories sur Internet concernant la sortie de ce même jeu. Par la même occasion, la réponse fait de l’autodérision sur le temps que je prends pour sortir le Chapitre 3 qui est si excessif qu’il donne l’impression que le chapitre ne sortira jamais.

Anecdote n° 369 : La remarque sarcastique sur les nouveaux contenus dans les mises à jour du jeu fait référence aux contenus payants dans Plants vs. Zombies 2 dont un bon nombre ont été ajoutés dans des mises à jour. Ce même jeu est également édité par Electronic Arts.

Anecdote n° 370 : L’image du « quartier général » d’EA « reproduit » dans Dungeon Keeper est remplie de versions exagérées de certaines pratiques détestables d’Electronic Arts. Les trésors représentent tout l’argent qu’EA aurait gagné à travers des pratiques malhonnêtes ; l’utilisation de la salle de torture est une plaisanterie sur un châtiment que recevraient les employés des studios travaillant pour EA dans le cas où ils ne réussiraient pas à accomplir les objectifs de ventes qui leur ont été fixés ; et « l’emprisonnement » des jeux est une hyperbole sur le fait qu’EA conserve les jeux des studios qu’ils ont fermés et ont tendance à très mal exploiter ces mêmes jeux.

Anecdote n° 371 : Les deux toussotements entre parenthèses faisant mention des loot boxes font références à une utilisation assez populaire de la toux dans une phrase sur Internet pour renforcer le sarcasme ou pour glisser des petites remarques (assez souvent négatives).

Anecdote n° 372 : Le surnom « Dungeon Keeper édition Dora l’exploratrice » donné à Dungeon Keeper sur mobile est une moquerie sur la direction artistique du jeu qui est exagérément enfantine comparée aux jeux Dungeon Keeper précédents.

Anecdote n° 373 : La seconde image du doigt d’honneur du Troll a été éditée pour remplacer la tête du Chevalier par l’icône de Dungeon Keeper sur mobile, adressant ainsi le doigt d’honneur au jeu et à Electronic Arts.

Anecdote n° 374 : Le texte suivant cette image éditée se moque des DLCs et des micro-transactions malhonnêtes dans le jeu vidéo en les adaptant à mes textes.

Anecdote n° 375 : La devise « C’est bon d’être mauvais » est une traduction du slogan du second Dungeon Keeper (« It’s good to be bad »), et est dans ce cas réadaptée de manière littérale pour se moquer d’EA qui appliquent celle-ci dans le pire sens possible.

Anecdote n° 376 : La mention du DLC de charité de War for the Overworld a été ajoutée spécialement pour contraster avec les pratiques économiques d’EA, et pour les contrebalancer.

Anecdote n° 377 : L’utilisation spécifique de mouches et de scarabées à la fin de la section Accessibilité a été faite car ces mêmes créatures apparaissent dans Dungeon Keeper.

Anecdote n° 378 : La phrase « Le Mal finit toujours par trouver sa voie ! » fait référence à la réplique la plus célèbre de la saga de jeux Overlord, où elle est utilisée fréquemment par le personnage Biscornu. Celle-ci a été choisie pour achever la critique car Dungeon Keeper et Overlord proposent tout deux d’incarner les forces du mal, et se sont tout deux terminés abruptement à la suite de leur second opus principal.

Anecdote n° 379 : La plaisanterie sur la création d’une contrepartie sur Tipeee pour se moquer des pratiques d’EA fut bel et bien créée pour pousser la blague encore plus loin. Prendre cette contrepartie en faisant un don ne débloque aucune récompense particulière. Cette non-récompense est une plaisanterie supplémentaire sur « la sensation de fierté et d’accomplissement » illusoire mentionnée par EA dans leur célèbre réponse sur Reddit. Voici d’ailleurs une capture d’écran de cette même contrepartie :

Capture d’écran (101)

Anecdote n° 380 : La légende de la capture d’écran du jeu qui montre de nombreux trésors fait référence à la chanson Money, Money, Money du groupe ABBA et particulièrement à l’usage humoristique des paroles emblématiques de la chanson. Ceci se moque ainsi davantage du goût prononcé d’EA pour l’argent.

Anecdote n° 381 : Le choix d’utiliser cet article pour la première apparition publique de Devilia n’est pas dû au hasard. En effet, en plus d’être sortie un 13, la thématique diabolique de la critique (et plus particulièrement de son jeu présenté) collait bien avec Devilia (dont une bonne partie du nom signifie littéralement « Diable »). La raison principale était surtout de servir de teaser à ma première annonce sur mes romans (sortant lors du 13 du mois suivant), où elle devait faire sa première apparition majeure.

Anecdote n° 382 : La « série du 13 » qu’évoque Devilia dans sa première apparition fait référence au Journal Du 13, la série mensuelle dont elle est le personnage principal et qui n’a pas encore commencé. Le fait qu’elle l’évoque spécifiquement dans cette critique est dû au fait que celle-ci est sortie lors d’un 13, tout comme le JD13 doit sortir tous les 13.

Anecdote n° 383 : Devilia fut le premier personnage dont le nom avant les répliques fut abrégé, le surnom « Fille inconnue de petite taille » étant passé à « Fille » dès la deuxième réplique de Devilia. Ce changement fut effectué pour ne pas alourdir inutilement le texte.

Anecdote n° 384 : La « face de Playmobil » à laquelle Devilia fait référence est bien évidemment Marty, et la série dont elle parle est L’Aventure de Marty.

Anecdote n° 385 : Les insultes que Devilia m’a adressées font référence au fait que je passe bel et bien une assez grande partie de ma vie derrière un bureau puisque c’est sur ce même bureau que je travaille sur mes romans et mes blogs, mais aussi sur lequel je fais souvent des recherches ou que je joue à mes jeux PC. La plupart de ces insultes font référence à des clichés sur les joueurs et les diverses personnes passant beaucoup de temps sur leurs écrans qui seraient feignants et n’aimeraient pas beaucoup bouger.

Anecdote n° 386 : Les papiers mentionnés -et attaqués- par Devilia font référence aux nombreuses feuilles trouvables souvent sur mon bureau et dans le reste de ma demeure. Ceux-ci contiennent un grand nombre de mes anciennes créations non publiques, dont les versions originelles de L’Aventure de Marty.

Anecdote n° 387 : Ma crise de rage contre Devilia où je hurle « ESPÈCE DE SALE PETITE !!!… » fais référence à l’un des gags les plus récurrents d’Homer Simpson, et plus particulièrement celui où Homer étrangle son fils Bart en disant « Espèce de sale petit ! » après que celui-ci ait énervé Homer. Cela fait également référence à la petite taille de Devilia.

Anecdote n° 388 : L’image avec les « difficultés techniques » vient également des Simpsons, et est aussi un gag récurrent qui survient parfois quand des personnages regardent la télévision. Tout comme dans la majorité des gags originaux, cette image sert ici à cacher la scène de violence entre moi et Devilia qui aurait été si intense qu’elle aurait « causée » des difficultés techniques.

Anecdote n° 389 : La plaisanterie finale se moque de l’incitation exagérée d’EA à mettre 5 étoiles à leur jeu sous prétexte que ce serait important pour continuer à fournir des mises à jour gratuites. Ceci est ainsi parodié en incitant les lecteurs à mettre 5 étoiles à la critique sous prétexte que ce serait nécessaire pour que je continue à mettre à jour les articles du blog, ce qui n’est évidemment pas le cas.

Anecdote n° 390 : La fin de la critique de Dungeon Keeper fut la toute première fois où j’ai utilisé un smiley dans un de mes contenus publics.

Anecdote n° 391 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première à donner un lien vers la critique du jeu suivant.

Anecdote n° 392 : Sélectionner une étoile pour évaluer l’article affichera « Electronic Arts » au lieu de l’habituelle mention « Horrible ». C’est une moquerie supplémentaire sur cette entreprise qui est ici utilisée comme l’équivalent de la plus mauvaise qualité possible. C’est également une continuation de la critique sur la demande de cinq étoiles de la part d’Electronic Arts dans le jeu Dungeon Keeper sur mobile.

Anecdote n° 393 : La critique de Dungeon Keeper est donc mon premier contenu où les mentions des étoiles sont différentes de celles des contenus de la même catégorie.

Dungeon Keeper 2 – Mini-Critique :

Capture d_écran (1019)

Anecdote n° 394 : La critique de Dungeon Keeper 2 fut ma première à être consacrée à la suite d’un jeu, et plus particulièrement d’un jeu que j’ai déjà critiqué.

Anecdote n° 395 : La critique de Dungeon Keeper 2 fut ma première à être la suite directe d’une autre de mes critiques.

Anecdote n° 396 : La version du jeu jouée avant de faire la critique était Dungeon Keeper 2 sur GOG.

Anecdote n° 397 : La critique de Dungeon Keeper 2 fut ma première à donner un lien vers la critique du jeu précédent.

Anecdote n° 398 : Le jeu mentionné au début de la critique qui a donné un autre avenir à la saga Dungeon Keeper est War for the Overworld, le successeur spirituel de Dungeon Keeper.

Anecdote n° 399 : La référence au début (« C’est bon d’être méchant ! ») est une variation française du slogan du jeu. Le slogan original « It’s good to be bad » apparaît juste après dans la légende de l’image de l’écran titre du jeu.

Anecdote n° 400 : La légende de la première image du logo de Bullfrog Productions fait référence à la célèbre parole « Who’s bad ? » de la chanson Bad de Michael Jackson.


Lien vers les anecdotes suivantes :

Anecdotes 401 à 450 – Blogs et autres

Auteur : Mortamon Y.

Écrivain à l’imagination débordante, passionné de jeux vidéos, et prêtre de la Sainte Prune. Quand je ne suis pas occupé par mes romans, je crée principalement des fictions, des critiques, des anecdotes et des articles wikis autour de mes créations, des annonces concernant mon actualité, et divers autres contenus. Si vous le voulez bien, passez donc un agréable séjour dans mes multiples mondes imaginaires...

3 réflexions sur « Anecdotes 351 à 400 – Blogs et autres »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.