Anecdotes 301 à 350 – Blogs et autres

301 à 350 anecdotes sur mes blogs et mes divers contenus

Attention, ces anecdotes révèlent les contenus de certaines de mes créations, ne les lisez pas si vous n’avez pas d’abord lu les contenus liés.

Lien vers les anecdotes précédentes :

Anecdotes 251 à 300 – Blogs et autres


Anecdotes sur les critiques (suite) :

Micro-MortaCritique – Fallen Princess :

Screenshot_2018-10-31-16-14-53

Anecdote n° 301 : La critique de Fallen Princess fut ma première à parler d’un jeu à connexion Internet obligatoire.

Anecdote n° 302 : La critique de Fallen Princess fut ma première à parler d’un jeu avec des micro-transactions. C’est en ignorant Rayman Classic qui lui ne contenait qu’un achat intégré pour désactiver les publicités.

Anecdote n° 303 : La critique de Fallen Princess fut ma première à parler d’un jeu supprimé avant qu’il ne soit complet.

Anecdote n° 304 : Dans un espoir de préserver une partie des contenus du jeu, les images d’un bon nombre de personnages et de bien d’autres éléments ont été capturées.

Anecdote n° 305 : La critique de Fallen Princess fut ma première à attribuer une assez bonne note à un jeu.

Anecdote n° 306 : La légende de l’image du mini-jeu Aki Bird fait référence au mème « Ermahgerd », une prononciation ridicule de « oh my god ».

Anecdote n° 307 : La légende de l’image du mini-jeu Aki Bird fait également référence au mème « Birb », une déformation du mot « bird » (« oiseau ») qui est souvent utilisé sur Internet pour évoquer des oiseaux drôles, et surtout petits et adorables.

Anecdote n° 308 : En plus de reprendre le running gag de Benzaie sur l’attribution de notes, la note « Electronic Arts/20 » continue mon gimmick des moqueries sur EA en les utilisant ici comme l’un des plus bas niveaux de qualité possible.

Dungeon Keeper – Critique :

Capture d_écran (967)

Anecdote n° 309 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier contenu à thématique spéciale qui est sorti en retard.

Anecdote n° 310 : La critique de Dungeon Keeper sortit malgré tout lors d’un 13, ce qui est une date très appropriée au vu du thème de l’article. En effet, le chiffre 13 est au centre de nombreuses superstitions et est réputé comme étant un chiffre maudit. Le chiffre 13 est également mon chiffre préféré.

Anecdote n° 311 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première à parler d’un jeu de gestion.

Anecdote n° 312 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première à parler d’un jeu de gestion et de stratégie.

Anecdote n° 313 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première à parler d’un jeu développé par Bullfrog Productions.

Anecdote n° 314 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première à parler d’un jeu où l’on peut jouer du côté du mal.

Anecdote n° 315 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première avec une section Parenthèse.

Anecdote n° 316 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première critique à contenir des dialogues avec mes personnages.

Anecdote n° 317 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier article autre qu’une fiction à avoir des dialogues avec plusieurs personnages.

Anecdote n° 318 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier article où je suis apparu en tant que personnage.

Anecdote n° 319 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier article à inclure un personnage inconnu.

Anecdote n° 320 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier contenu à inclure un personnage inconnu.

Anecdote n° 321 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier contenu à inclure l’accès à l’une de mes créations vidéoludiques, et à en mentionner.

Anecdote n° 322 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier article à inclure l’accès à l’une de mes créations vidéoludiques, et à en mentionner.

Anecdote n° 323 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier contenu à inclure l’accès à l’un des niveaux que j’ai pu créer dans un jeu, et à en mentionner.

Anecdote n° 324 : La critique de Dungeon Keeper fut mon premier article à inclure l’accès à l’un des niveaux que j’ai pu créer dans un jeu, et à en mentionner.

Anecdote n° 325 : La critique de Dungeon Keeper fut ma première critique à proposer un sondage permettant aux lecteurs d’évaluer le jeu par eux-mêmes.

Anecdote n° 326 : La critique de Dungeon Keeper est ma critique la plus descriptive, au point qu’elle sert plus de découverte complète du jeu que d’une critique. Cela est dit en ignorant la critique originale de Rayman, qui n’était pas vraiment une critique à proprement parler.

Anecdote n° 327 : La version du jeu joué avant la critique était Dungeon Keeper Gold sur GOG. J’ai également joué à la version française de ce même jeu.

Anecdote n° 328 : L’introduction faisant mention d’enfants aux costumes de Spider-Man fait référence aux costumes hors sujet pendant Halloween, comme les costumes de super héros qui ne sont pas des costumes effrayants pour une grande majorité d’entre eux.

Anecdote n° 329 : La légende de l’image de l’écran de lancement du jeu reprend le slogan de Dungeon Keeper (« Evil is good », ce qui signifie « Le mal est bien »).

Anecdote n° 330 : La comparaison avec Amazon dans la plaisanterie sur le mauvais traitement des créatures du jeu fait référence à la très mauvaise réputation de cette même entreprise en ce qui concerne le traitement de ses employés. En effet, les conditions de travail chez Amazon sont bien souvent décrites comme infernales par ses employés qui ont bien souvent l’impression d’être traités comme des robots, ou même des esclaves.

Anecdote n° 331 : La phrase mentionnant le fait d’utiliser les créatures comme « viande de secours à la taverne » fait référence à War for the Overworld, la suite spirituelle de Dungeon Keeper. En effet, la Taverne de ce jeu nécessite de la viande pour remplir ses fourneaux, et il est possible pour cela de jeter directement des créatures dans ceux-ci pour les convertir en nourriture.

Anecdote n° 332 : La légende de l’image où l’on voit des créatures se faire torturer continue la plaisanterie sur les conditions de travail très critiquées d’Amazon.

Anecdote n° 333 : La légende de l’image faisant suite au texte sur les musiques fait référence à deux phrases pouvant être entendues dans la sixième musique du jeu. Celles-ci sont « La voz del diablo… » et « Are… you… here ?… ». Ces phrases se traduisent par « La voix du diable », et « Es-tu ici ? ».

Anecdote n° 334 : La plaisanterie sur les salaires des monstres fait référence aux loots récupérés sur plus ou moins tous les monstres pouvant être affrontés dans la majorité des RPG et des jeux similaires. Ces loots ont souvent été une véritable absurdité en termes de logique quand on en vient à ces jeux. En effet, il n’est pas logique d’obtenir de l’or ou un quelconque butin du même acabit en tuant un animal sauvage ou presque n’importe quelle créature qui soit clairement bestiale.

Anecdote n° 335 : Le dialogue de Marty sur les Nains est une parodie des discriminations sur les salaires.

Anecdote n° 336 : La plaisanterie sur les sacrifices avec la possession démoniaque parodie à sa fin les fiches S. L’abréviation « sûreté de l’État » y est remplacée par « sataniste ».

Anecdote n° 337 : La première réplique du dialogue avec le Terroriste parodie l’expression « Allahu Akbar ! », en remplaçant « Allahu » par « Jésus ». Bien que n’étant pas négative à l’origine, cette expression est aujourd’hui communément associée aux terroristes islamistes, et est également devenue un mème utilisé bien souvent avec des explosions.

Anecdote n° 338 : La phrase démoniaque prononcée par mon incarnation fictive est en fait une phrase à l’envers. Voici la phrase dans le bon sens : « MANGEZ VOS LÉGUMES ET LAVEZ-VOUS LES DENTS APRÈS CHAQUE REPAS ! ». Cette phrase est en fait une référence à Diablo. En effet, le personnage éponyme la prononce -en anglais- au cours du niveau 16 du jeu.

Anecdote n° 339 : La ligne où le Terroriste démolit la porte d’une hache en disant « HERE’S JESUS » est une parodie de la célèbre réplique « HERE’S JOHNNY » du film Shining.

Anecdote n° 340 : La réplique « VADE RETRO SATANA » (« Arrière, Satan ») fait référence aux premiers mots d’une formule catholique utilisée dans le cadre d’exorcismes.

Anecdote n° 341 : Le dialogue avec le Terroriste continue la plaisanterie sur Amazon, et sur le fait que leur plateforme fait partie de celles sur lesquelles je compte publier mes romans.

Anecdote n° 342 : Le passage sur les rituels du Temple parodie l’un des slogans de la marque Chocapic (« Et paf ! Ça fait des Chocapics ! ») en remplaçant les ingrédients habituels par les créatures de Dungeon Keeper.

Anecdote n° 343 : La réplique de Marty (« Un grand corps nu ? ») est due au nom français du Horned Reaper (Grand cornu) dont la prononciation est identique à la phrase entendue et répétée par Marty.

Anecdote n° 344 : La légende de l’image du Cimetière parodie le slogan de Pokémon (« Gotta catch ’em all! », ou « Attrapez-les tous ! »), en vampirisant à la place tous les ennemis.

Anecdote n° 345 : La légende de l’image de la Salle d’enrôlement fait référence à la plupart des voix pouvant être entendues dans la salle. Parmi elles, il y a « Join us… », ou « Come with us… », ce qui signifie « Joignez-nous… » et « Venez avec nous… ».

Anecdote n° 346 : La légende de l’image montrant l’apparition d’un Chevalier reprend exactement la phrase entendue dans ces mêmes situations du jeu (« Beware! The Lord of the land approaches! », ou « Prudence ! Le Seigneur du royaume approche ! »).

Anecdote n° 347 : Le sous-entendu sur le châtiment final de l’Avatar sous-entend un viol de celui-ci par les trolls du jeu, comme le laisse penser le bras d’honneur de l’un d’entre eux ainsi que les gestes et expressions de ces derniers.

Anecdote n° 348 : La légende de l’image de The Deeper Dungeons est un jeu de mots sur le fait de creuser plus profondément (comme dans les donjons souterrains du jeu), c’est-à-dire aller plus loin dans le sujet, et sur le mot « Deeper » qui signifie « plus profond ».

Anecdote n° 349 : La légende de l’image du niveau Caddis Fell fait référence à l’emploi humoristique du syndrome de stress post-traumatique, notamment pour décrire avec exagération de mauvaises expériences dans des jeux vidéos. La partie de la critique résumant le niveau y fait également référence.

Anecdote n° 350 : La légende de l’image du niveau Batezek fait référence à la catchphrase « It’s a trap! » prononcée par l’Amiral Ackbar dans Star Wars épisode VI Le Retour du Jedi. Cette réplique est aujourd’hui devenue un mème.


Lien vers les anecdotes suivantes :

Anecdotes 351 à 400 – Blogs et autres

Auteur : Mortamon Y.

Écrivain à l’imagination débordante, passionné de jeux vidéos, et prêtre de la Sainte Prune. Quand je ne suis pas occupé par mes romans, je crée principalement des fictions, des critiques, des anecdotes et des articles wikis autour de mes créations, des annonces concernant mon actualité, et divers autres contenus. Si vous le voulez bien, passez donc un agréable séjour dans mes multiples mondes imaginaires...

4 réflexions sur « Anecdotes 301 à 350 – Blogs et autres »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.